Parquets flottants : avantages et spécificités

parquet

Bien qu’il soit impératif de choisir la meilleure solution de revêtement de sol en fonction des besoins de votre installation, il est tout aussi important de choisir la bonne méthode de pose. Pour certains types de revêtements de sol, il existe trois méthodes d’installation courantes : pose flottante, pose clouée et pose collée. Ici, allons vous proposer les avantages et les inconvénients des parquets flottants par rapport aux parquets non flottants et les options à considérer pour vous aider à choisir le meilleur type de pose selon vos besoins.

Avantages et inconvénients d’un parquet flottant

Les atouts du parquet flottant

Lorsqu’il s’agit de faire la distinction entre l’installation d’un parquet flottant et l’installation d’un plancher cloué ou collé, il est impératif de peser le pour et le contre avant de prendre une décision finale.

L’un des avantages les plus évidents d’un parquet flottant par rapport à un parquet non flottant est sa facilité de pose. Les parquets flottants peuvent être assemblés comme un puzzle. Son approche est plus simple, plus rentable et plus écologique en éliminant les adhésifs et colles toxiques tout en réduisant le temps passé à l’installation.

Un autre avantage clé de choisir un parquet flottant plutôt qu’un non flottant, est la façon dont il réagit aux changements d’humidité. Les parquets flottants sont installés en reliant les lames entre elles et ne formant au finale qu’une seule grande pièce. Si il n’y avait pas de cloison, la surface pourrait théoriquement être déplacée. C’est un aspect important, car il permet au parquet de s’adapter, en se dilatant et en se contractant, suite aux changements de l’humidité et la chaleur de la pièce.

Voici trois idées issus de notre sélection de parquets flottants, qui donnera du style à n’importe quelle pièce de votre maison :

  • Un parquet flottant en chêne de type frise, pou un look contemporain
  • Un parquet en chêne type rustique, pour un aspect vieilli
  • Un plancher flottant huilé, pour un entretien simplifié

Des défauts ?

En revanche, les planchers flottants sont souvent sujets à une usure plus rapide que les parquets à coller. Les parquets flottants incorporent généralement des matériaux plus minces qui ne peuvent pas être poncés et retravaillés, ce qui réduit souvent leur durée de vie.

Par conséquent, les espaces professionnels dotés d’une circulation plus intense que la normale, comme les magasins, les bureaux ou les restaurants, devront privilégier un parquet massif ou contrecollé avec une installation en pose clouée ou collée, plus avantageuse sur le long terme.

Autres points à étudier avant de choisir son parquet

Lorsque vous étudierez les différentes options entre parquets flottants par rapport aux parquets non flottants, et que vous considérerez le prix, nous vous recommandons fortement de comparer le coût rapporté à la durée de vie du produit.

Votre revendeur de revêtements de sol sera à même de vous donner une ventilation, non seulement du prix d’achat du matériel, mais aussi des coûts d’entretien à long terme associés à votre option de parquet choisis.

Assurez-vous de bien vérifier votre dalle de béton en amont, pour déceler tout risque potentiel de remontée d’humidité. S’il y a des problèmes de ce type non résolus avant la pose de votre parquet, il pourrait se voir rapidement endommagé et votre garantie non applicable.

Parquets flottants : avantages et spécificités
Laissez votre avis