Découverte d’amiante dans une maison : les bons gestes

travaux

Votre maison a été construite avant 1997 ? Il est probable que vous découvrirez des matériaux à base d’amiante au cours des travaux car leur utilisation était massive avant cette date dans les éléments de construction ! Nos conseils.

Où peut-on trouver de l’amiante ?

L’amiante se retrouve dans tous les faux-plafonds, isolants, dalles de plancher, murs, conduits mais aussi dans le fibro-ciment, certains appareils ménagers (joints), peintures plastiques, revêtements de sol et vêtements ignifuges fabriqués avant 1997. Il a été utilisé massivement dans divers produits, pour ces qualités d’isolation thermique et acoustique et de résistance au feu.

Sa poussière est invisible, il est donc impossible de détecter l’amiante à l’œil nu, mais votre maison comprend certainement de l’amiante si elle a été construite avant 1997, ou si les appareils ont été construits avant cette date. L’amiante est interdite depuis cette date en France parce qu’elle provoque des maladies respiratoires graves et des cancers, qui ne surviennent en moyenne que 20 ans après l’exposition, et sont dues à l’inhalation des fibres d’amiante.

Que faire en cas de découverte d’amiante ?

L’amiante n’est pas visible et la seule façon de savoir si elle est présente dans votre maison est de faire appel à un diagnosticien pour faire un diagnostic amiante. Si vous avez des doutes au sujet d’un matériau dans votre maison, ne l’enlevez pas ou ne percez pas un mur avant d’obtenir les résultats du diagnostic amiante. Si le rapport est positif, il vous expliquera les démarches à suivre en fonction du type de matériau.

Le diagnostic amiante appelé DTA (Dossier Technique Amiante) est obligatoire dans le cadre de la vente, de la location, de travaux ou de la démolition d’une propriété dont le permis de construire a été délivré avant le 1er juillet 1997.

Comment se protéger de l’amiante ?

Attention, l’intervention directe des particuliers sur les matériaux contenant de l’amiante doit être exceptionnelle et limitée. L’amiante est extrêmement dangereux et une simple perforation ou ponçage de l’un de ces produits suffit à libérer de très petites fibres d’amiante, qui se déposent dans les poumons par inhalation et sont responsables, entre autres, du cancer du poumon. Nous recommandons de faire appel à des professionnels qui savent manipuler et connaissent les procédures pour effectuer ces travaux en toute sécurité. Allez faire un tour sur Abctravaux.org pour obtenir un devis.

La meilleure protection contre l’amiante est de ne pas travailler avec de l’amiante et de contacter un professionnel. Cependant, voici quelques conseils pour vous protéger contre l’amiante :

  • Si vous êtes en présence d’un matériau à base d’amiante, vous devez porter un masque anti-poussières P3 et une combinaison de travail. Jetable et essayer de limiter la zone autant que possible.
  • Vous avez enlever un revêtement contenant de l’amiante ? N’utilisez pas l’aspirateur pour éliminer les déchets, car les fibres d’amiante se dispersent à l’intérieur, et le risque de contamination est plus grand. Éliminez vos déchets le plus rapidement possible en amenant vos matières dans un site de traitement des déchets qui accepte ces produits.
  • Pour réduire les émissions de poussières d’amiante, vous pouvez mouiller le matériau, et ne pas utiliser d’outillage avec une vitesse trop rapide comme une perceuse ou une ponceuse.
  • Après utilisation, nettoyez soigneusement les outils avec un chiffon humide jetable et placez vos vêtements de protection dans un sac clairement identifié. Prenez une douche et insistez sur vos cheveux.
Découverte d’amiante dans une maison : les bons gestes
Laissez votre avis