Comment bien se préparer à la pratique du kitesurf ?

Comment bien se préparer à la pratique du kitesurf ?

Connaissez-vous le kitesurf ? Cette discipline est apparue dans les années 1970 et a connu un véritable essor à partir du 21e siècle. Un sport devenu très populaire sur les côtes françaises, que l’on reconnaît aisément avec son matériel particulier : une planche, une voile (ou aile), une barre et un harnais. Le kitesurf demande une certaine dextérité pour pouvoir évoluer dans un milieu aquatique tout en prenant du plaisir. Endurance, force et concentration, tels sont les maîtres mots d’une pratique que l’on découvre dans cet article.

Qu’est-ce que le kitesurf ?

Le kitesurf fait appel à la force du vent pour glisser sur la surface de l’océan, de la mer ou d’un lac. En effet, le vent, pris dans les ailes à boudin gonflables, accentue la vitesse de déplacement. Le kitesurfeur s’aide alors de la barre et des lignes pour se déplacer sur l’eau. Ses pieds sont évidemment attachés à la planche, pour l’aider notamment à réaliser les plus belles figures de freestyle.

Si pour débuter la pratique de kitesurf, il est conseillé de faire appel à un moniteur agréé (qui vous apprendra les mouvements de bases comme le virement de bord, le jibe backside, le jibe frontside, le strapless, etc…), vous pourrez ensuite surfer en autonomie, dès que la météo le permet. Si ce sport est dans un premier temps privilégié en tant que loisir, il n’est pas rare qu’il se transforme en passion. Les pratiquants évoluent ensuite vers un niveau expert et s’adonne aux multiples compétitions répertoriées dans le monde.

Certains adeptes du kitesurf le comparent à la sensation de voler. Un sentiment grisant qui peut vite rendre accro. À condition tout de même d’être bien préparé physiquement.

Le kitesurf s'apprend dès le plus jeune âge.
Le kitesurf s’apprend dès le plus jeune âge.

Comment se préparer physiquement à la pratique du kitesurf ?

Première étape : gagner en endurance. En effet, le kitesurf est un sport très physique. Avant de vous lancer à corps perdu dans cette pratique, renforcez votre endurance avec des activités qui boostent le cardio, comme la natation, le vélo et la très célèbre course à pied.

Vous êtes déjà adepte de ces activités ? Dans ce cas, multipliez les entraînements, jusqu’à atteindre les trois séances par semaine. Misez aussi sur le gainage, car le kitesurf sollicite les muscles des bras, des jambes, mais aussi des abdos. Enfin, pour solliciter le sens de l’équilibre, qui est primordial dans toutes les activités de surf, offrez-vous une balance board.

Et le matériel dans tout ça ?

On en parlait un plus haut, le kitesurf se reconnaît particulièrement à son matériel composé :

  • d’une voile ;
  • d’une planche ;
  • d’un harnais ;
  • d’une barre ;
  • de lignes.

Vous retrouverez tout ce matériel, essentiel à la pratique de ce sport, dans un kiteshop. Certains sites e-commerce, comme Welcome Surf Shop, propose à la vente du matériel de glisse (surf, kitesurf, windsurf, paddle…) à petits prix.

Prêt à vous lancer dans la pratique du kitesurf ?
Prêt à vous lancer dans la pratique du kitesurf ?

Quelle alternative au kitesurf ?

Vous vous sentez suffisamment à l’aise en kitesurf pour vous lancer dans une nouvelle aventure de glisse ? Pourquoi ne pas tester le foil ? Légèrement différent du kitesurf, il nécessite tout de même un équipement similaire, à la différence que la planche est munie d’un hydrofoil sur sa partie immergée dans l’eau. Cela permet alors au surfeur de voguer encore plus vite sur l’eau. Le kitefoil s’adresse autant à l’homme et qu’à la femme.

Où pratiquer le kitesurf en France ?

Si les côtes hawaïennes, marocaines ou portugaises sont trop éloignées pour vous, vous pouvez tout de même pratiquer cette discipline dans l’Hexagone. Voici nos spots préférés pour vous adonner aux plaisirs de la glisse :

  • la côte d’Opale, dans le Nord de la France ;
  • l’archipel des Glénan, sur les côtes bretonnes ;
  • la côte basque et le bassin d’Arcachon, côté ouest ;
  • certaines plages méditerranéennes : Port-Leucate, le Grau du Roi, la plage de l’Almanarre.

Sachez également que certaines rives de lacs accueillent cette activité.

Donnez votre avis !