Pourquoi opter pour sac de couchage grand froid ?

meilleur sac de couchage grand froid

Prévoyez-vous d’aller faire un camping ou un bivouac en montagne ? Qu’est-ce qu’un sac de couchage grand froid ? Pour quel modèle opter ? Il existe une grande variété sur le marché et cela peut être quelque peu difficile de faire le choix adéquat. Pour ce faire, vous devez prendre en compte plusieurs facteurs lors du choix de votre sac de couchage grand froid. Découvrez sur aceboard.fr tout ce que vous avez besoin de savoir pour acheter un sac de couchage grand froid.


Les 3 meilleurs sacs de couchage grand froid

05/12/2021 à 21:53

Comment choisir un sac de couchage grand froid ?

Avant d’acheter un sac de couchage et surtout pour être certain d’acheter le meilleur, vous devez tenir compte des critères suivants :

Le poids du sac

C’est le premier critère pour choisir votre sac de couchage. Il existe des sacs de couchage compacts, légers et conçus pour être aisément glissés dans un sac à dos. Ce sont des sacs adaptés aux personnes qui vont en randonnée pour plusieurs jours. Ils pèsent généralement moins de 1 kg et disposent d’une housse de compression pour faciliter leur transport. Il existe également des sacs de couchage qui priorisent le confort. De ce fait, ils sont plus lourds et surtout plus larges pour permettre à l’occupant de retourner dans son sommeil et de faire des mouvements. Ils sont plus faciles à transporter en voiture.

Comment bien choisir son sac de couchage grand froid ?
Comment bien choisir son sac de couchage grand froid ?

La température extérieure

Si vous dormez dans une maison, dans une tente ou à la belle étoile, les températures ne seront pas les mêmes. Généralement, il est indiqué sur le sac de couchage la température de confort. Si cette température correspond à celle du lieu où vous dormez, alors vous aurez un confort thermique équilibré et serez plus détendu. Sur certains sacs de couchage, en plus de la température de confort, une température limite est mentionnée. Dans ce cas, si vous dormez dans un endroit où la température est inférieure à la température limite du sac, vous aurez froid. Notons toutefois que ces températures peuvent dépendre de facteurs extérieurs comme votre habillement, votre corpulence, votre résistance au froid, etc.

La taille

Optez toujours pour un sac adapté à votre taille. Un sac trop grand ou trop petit risquerait de vous déranger dans vos mouvements au cours du sommeil. Un sac trop petit vous oblige à une compression du garnissage et vous fait perdre en isolation. Vous ne pourrez pas non plus y ajouter des couches sans ressentir de l’inconfort au niveau des pieds et de la capuche. Le principal inconvénient d’un sac de couchage trop grand est que votre corps devra produire plus de chaleur dans le but de chauffer les espaces du sac restés vides.

La forme du sac

Le modèle de sac de couchage le plus adapté est large en haut et un peu serré au niveau des jambes. Il représente un peu la forme d’une « momie »’ d’où son appellation. Ce type de sac protège votre tête et votre visage du froid grâce à la capuche à rabat dont il dispose. Le fait d’être serré au niveau des jambes empêche de perdre de la chaleur et permet de chauffer convenablement vos pieds.

Le garnissage

C’est le garnissage de votre sac de couchage qui va vous protéger du froid. Un sac de couchage peut avoir un garnissage en fibres synthétiques ou en duvet. Les fibres synthétiques vous offrent l’avantage d’être moins chères, faciles à laver et plus légères. Elles disposent également d’une bonne isolation même en étant humides. Le duvet est fait en plumes d’oie ou de canard. Il est beaucoup plus isolant que la fibre synthétique en plus d’offrir à l’occupant un confort optimal. Plus le Fill Power, c’est-à-dire le nombre de pouces de duvet au cube est grand, plus on est certain que le duvet est de qualité.

Plutôt plumes d'oie ou duvet de canard pour votre sac de couchage grand froid ?
Plutôt plumes d’oie ou duvet de canard pour votre sac de couchage grand froid ?

Quelques informations supplémentaires

En dehors du froid, vous pourriez au cours de votre périple, faire face à des incidents climatiques comme la pluie ou l’humidité. Il existe des sacs de couchage composés de garnissages ou de membranes faites pour vous protéger contre ces deux éléments. Vous pouvez également opter pour un sac de couchage imperméable et isolant contre la pluie et privilégier un sac en fibres synthétiques pour vous protéger de l’humidité puisque ce type de garnissage ne conserve ni transpiration ni humidité.

En plus d’un sac de couchage de qualité, vous devez prévoir des éléments supplémentaires pour une isolation totale et une protection optimale contre le froid. Pensez à installer un matelas gonflable ou un tapis de sol. Ils vous permettront de garder votre sac de couchage au sec notamment si vous dormez dans un endroit humide. D’ailleurs il existe désormais sur le marché des sacs deux en un, composé d’un matelas gonflable et d’un sac de couchage. On les appelle les « sleeping beds ». Ils vous épargnent de transporter le matelas gonflable et le sac de couchage.

Si vous dormez dans une tente, choisissez en une qui soit suffisamment grande pour éviter que votre sac de couchage ne soit collé aux parois de la tente. Au cours de la nuit, la baisse de la température et de la condensation de la tente peuvent faire mouiller les parois. Si la tente est trop petite, vous risqueriez de subir l’humidité et d’avoir froid. En ce qui concerne les prix, retenez qu’un sac de couchage en fibres synthétiques est relativement moins cher sur le marché. Les prix toutes matières confondues varient de 30 à 400 euros.

Comment entretenir son sac de couchage ?

Comment entretenir son sac de couchage ?
Comment entretenir son sac de couchage ?

En réalité, vous n’avez pas besoin de laver votre sac de couchage après chaque utilisation. Le lavage impacte négativement l’équipement, quelle que soit sa matière de rembourrage. En effet, le duvet perd sa graisse naturelle, et donc de son caractère gonflant et isolant. La couche protectrice en silicone de la fibre synthétique est peu à peu abîmée. Pensez plutôt à bien aérer et sécher votre sac après chaque utilisation.

Si votre sac est en duvet, insérez des balles de tennis dans la machine pour servir de batteurs. Le lavage se fait à 30° avec une lessive spéciale plumes et duvet. Essorez ensuite en douceur avant de l’étaler au soleil en le retournant de temps en temps. Pour un sac de couchage en fibres synthétiques, le lavage se fait à 30°. Sans l’essorer, étalez-le à l’air libre. N’oubliez pas d’inclure également les balles de tennis pour un meilleur battage.

Pour choisir votre sac de couchage, vous devez tenir compte de trois éléments essentiels : le confort, l’ergonomie et la performance. Gardez votre sac de couchage aussi propre que possible. Le laver souvent le rend moins performant et moins isolant.

5/5 - (1 vote)