Pourquoi opter pour un sèche linge à condensation ?

Pourquoi opter pour un sèche linge à condensation ?

Sèche linge à condensation ou à pompe à chaleur ? Puisqu’il n’est pas toujours facile d’y voir clair en ce qui concerne l’électroménager, Aceboard vous aide à faire votre choix.

Investir dans un sèche linge ne se fait pas à la légère. Cet appareil, qui nous accompagne au quotidien, restera probablement plusieurs années à notre service. C’est pourquoi il est primordial de sélectionner le modèle correspondant à nos attentes (et également à notre budget).

Quels sont les avantages du sèche linge ? Comment le sèche linge à condensation fonctionne-t-il ? Pourquoi opter pour ce modèle ? Toutes les réponses à vos questions ci-dessous.

Pourquoi acheter un sèche linge ?

En complément de la machine à laver, le sèche linge s’avère très pratique, spécialement dans les petits espaces. Terminé la corvée d’étendre le linge après chaque lessive. Le sèche linge permet, comme son nom l’indique, d’enlever toute l’humidité du linge après leur passage en machine. Un gain de place pour les appartements, qui se passeront bien des étendoirs XXL qu’on ne sait jamais où placer.

Une fois adopté, il est difficile de se passer du sèche linge.
Une fois adopté, il est difficile de se passer du sèche linge.

Quels critères faut-il prendre en compte dans le choix de son sèche linge ?

Tout comme pour les machines à laver, la capacité des sèche-linges diffère selon les modèles. Le modèle standard peut contenir entre 6 et 8 kg de linge. S’ajoutent à cela d’autres critères comme :

  • la consommation d’énergie ;
  • le bruit ;
  • les options de séchage ;
  • et le type de chaleur.

Intéressons-nous davantage à ce dernier point.

Sèche linge à condensation, à pompe à chaleur ou à évacuation : lequel choisir ?

Le sèche linge à évacuation nécessite d’être raccordé à une gaine d’évacuation afin de rejeter la vapeur d’eau condensée. Une installation parfois complexe et surtout, très énergivore. Le sèche linge à pompe à chaleur est, comme son nom l’indique, muni d’un système permettant de transformer la vapeur d’eau en air chaud. Ce modèle est équipé d’un bac pour récupérer l’eau. Celui-ci devra donc être vidé après chaque utilisation. Un procédé plutôt contraignant. D’autant que la chaleur haute température a tendance, à la longue, à abîmer les vêtements.

Le sèche linge à condensation préserve la fibre des vêtements des chaleurs extrêmes.
Le sèche linge à condensation préserve la fibre des vêtements des chaleurs extrêmes.

Le sèche linge à condensation utilise un procédé de technologie qui transforme la vapeur en eau. Celle-ci est ensuite stockée soit dans un bac, soit rejetée via une arrivée d’eau. Un procédé qui respecte davantage les fibres des tissus. Selon les modèles, les tailles des bacs varient et il n’est donc pas toujours nécessaire de les vider après chaque cycle.

Quels sont les avantages du sèche-linge à condensation ?

L’achat d’un sèche-linge à condensation peut représenter un investissement mais il trouvera vite sa place et soulagera la corvée d’étendre le linge. Son prix varie entre 250€, pour les modèles les plus abordables, et plus de 1500€, pour les plus sophistiqués.

Le sèche linge à condensation, contrairement au modèle à évacuation, consomme peu d’électricité. Pour choisir l’appareil le moins énergivore, référez-vous aux étiquettes évaluant la consommation et privilégiez des modèles A++, A+ ou A.

Silencieux et peu gourmand en électricité, le sèche linge à condensation est aussi très pratique à installer et à utiliser.
Silencieux et peu gourmand en électricité, le sèche linge à condensation est aussi très pratique à installer et à utiliser.

Les modèles les plus récents sont également très silencieux. Ainsi, vous pourrez faire tourner votre sèche linge la nuit, pendant les « heures creuses ». Une astuce qui peut vous faire économiser quelques euros sur votre facture d’électricité à la fin du mois.

Il est également très simple à installer et conviendra donc aux espaces les plus exigus (cagibi, buanderie, salle de bain…). Une aubaine pour les petits appartements. Une fois votre sèche linge à condensation reçu, il vous suffira de le brancher à l’alimentation électrique. Certains modèles fonctionnent en rejetant l’eau condensée à travers un tuyau. À l’image de votre machine à laver, il faudra donc le raccorder à une évacuation d’eau usée. Ces dernières sont souvent présentes dans les cuisines, les salles de bain, voire même les buanderies et certains garages aménagés.

Comment choisir son sèche linge à condensation ?

Vous êtes tentés d’acheter un sèche linge à condensation ? Avant de vous lancer, voici quelques critères à prendre en compte :

  • le volume sonore de l’appareil ;
  • la capacité du tambour ;
  • le mode d’évacuation de l’eau ;
  • l’option défroissage des vêtements ;
  • les différents programmes proposés ;
  • la possibilité de programmer son cycle ;
  • la consommation d’énergie ;
  • le système d’ouverture.
5/5 - (1 vote)