Rénovation d’une maison ancienne : les étapes clés

Rénovation d’une maison ancienne : les étapes clés

Ça y est, vous avez trouvé le bien immobilier de vos rêves ! Une charmante maison d’époque, qui est comment dire, restée « dans son jus ». Vous vous posez désormais la question que tout le monde s’est posée : quelles sont les étapes de rénovation d’une maison ancienne ? Toutes les explications sont sur aceboard.fr.

Première étape : l’achat

Avant de parler rénovation, il est important de mentionner toutes les démarches d’un achat immobilier. Pour vous lancer dans votre projet immobilier, quel qu’il soit, il est nécessaire de réfléchir à plusieurs critères :

  • la superficie : plutôt petit T2 cosy ? Grande superficie au niveau de la pièce de vie ? Terrasse de plus de 20 m2 ? Combien de chambres ? Chaque futur acheteur doit se poser la question de la superficie et du type de bien qu’il souhaite : alors, plutôt petite maison ou grand appartement ?
  • le prix : et quand on parle de prix, on sous-entend prix au m2. Pour savoir si ce tarif correspond au marché immobilier, pensez à le comparer avec d’autres biens immobiliers en vente dans le même quartier.
  • les diagnostics : installation électrique aux normes, présence d’amiante ou de plomb, bien immobilier sujet aux inondations… certains diagnostics sont obligatoires avant de réaliser un achat.
  • le montant des charges : si vous achetez un bien dans une copropriété, renseignez-vous auprès du syndicat sur le montant des charges du bâtiment et sur les éventuelles procédures en cours (ravalement de façade, réfection de la toiture etc…). Le montant des charges comprend l’entretien et l’électricité des parties communes, l’entretien des espaces verts si besoin, les petits travaux de copropriété, le ramassage des poubelles…
  • le montant des impôts : la taxe foncière dépend notamment de la superficie du bien immobilier, mais aussi du quartier où il se trouve.
Quelles questions faut-il se poser avant d'acheter un bien immobilier ?
Quelles questions faut-il se poser avant d’acheter un bien immobilier ?

Après plusieurs visites, vous avez trouvé la maison ou l’appartement de vos rêves. Il est désormais temps de soumettre une offre d’achat. Ce document officialise votre volonté d’acquérir ce bien au prix souhaité. Il doit également contenir une date de limite de validité de l’offre. Cette proposition est ensuite validée ou refusée par le vendeur.

Viens ensuite l’étape de la promesse de vente, facultative certes, mais vivement recommandée. Ce document peut être pris en charge « officiellement » par un notaire, ou rédigé directement auprès du vendeur. La promesse de vente engage les deux parties et évite tout malentendu. Il reste encore pour l’acheteur à s’assurer qu’un organisme bancaire acceptera de financer le crédit de son achat.

La dernière étape se fait devant le notaire et réside en la signature de l’acte de vente et la remise des clefs. Ca y’est, la vente est conclue. Il ne reste « plus qu’à » emménager. Certes, mais seulement dans le cas où le bien immobilier en question ne nécessite pas de travaux. Dans le cas contraire, d’autres étapes vous attendent.

Quelles sont les étapes de la rénovation d’une maison ancienne ?

Rénovation d'une maison ancienne : prenez en compte le budget dans votre prêt travaux.
Rénovation d’une maison ancienne : prenez en compte son budget dans votre prêt travaux.

Dans le cas de la rénovation d’une maison ancienne, il faut tout d’abord définir le projet : réhabilitation, bâtisse située en zone protégée, patrimoine historique… Les contraintes de rénovation ne seront pas les mêmes, notamment au niveau du taux de TVA appliqué aux matériaux. Ensuite, partez de ce qui est déjà « existant », et peut être conservé : toiture, escaliers, plomberie, agencement des pièces, façade… Ce seront des coûts non négligeables en moins. Pour tout ce qui doit être rénové, il est temps de passer par la case budget.

Dans le cas d’une rénovation d’une maison ancienne, il faut souvent la remettre, dans un premier temps, aux normes actuelles, que ce soit dans le domaine de l’électricité, l’énergie, l’isolation, l’étanchéité… Ces chantiers sont souvent d’une grande ampleur et nécessite donc de souscrire un prêt travaux. Ampleur des interventions, choix des artisans et des matériaux, il n’existe pas de moyenne budgétaire pour la rénovation d’une maison ancienne, tout dépend de l’état à l’achat et du projet immobilier final.

La réalisation des travaux survient le plus souvent dans cet ordre :

  • gros œuvre (mur, toit, chaussée extérieure…) ;
  • plomberie et électricité ;
  • installation domotique et système de chauffage ;
  • isolation, portes et fenêtres ;
  • pose du sol et peinture des murs ;
  • et enfin l’étape finale : l’emménagement des meubles.
La rénovation d'un bien immobilier est à l'image du projet des acheteurs.
La rénovation d’un bien immobilier est à l’image du projet des acheteurs.
Donnez votre avis !