Location de maison : quels critères prendre en compte ?

Location de maison : quels critères prendre en compte ?

La location de maison ou d’appartement ne se fait pas en un claquement de doigt. Avant de consulter les agences ou les particuliers, il est nécessaire de faire le point sur plusieurs critères afin de ne pas regretter son choix. Aceboard vous conseille sur les étapes à suivre pour votre nouveau projet de location.

Location de maison ou d’appartement : les conseils à suivre

1. La localisation

La décision de louer passe tout d’abord par une première question incontournable : dans quel quartier ? Si vous avez déjà sélectionné la ville, le choix du quartier peut s’avérer beaucoup plus difficile. Proche du centre-ville, d’une zone commerciale, des commerces de proximité, de l’école de vos enfants ou de votre travail, il existe bon nombre de critères à passer en revue. Si votre quartier de prédilection est hors budget ou que les offres de location d’une maison ou d’un appartement se font rares, considérez alors les environs directs, tout en prenant en compte les temps de trajet. Sur le site Bien’ici, il est possible de faire de la recherche géolocalisée.

2. Le budget

Entre le salaire perçu et les dépenses du quotidien, il est important de réfléchir au budget à consacrer à la location de votre bien immobilier en amont. Selon le budget dégagé, vous pourrez alors plus facilement vous orienter vers certains quartiers ou certaines superficies. Pour rappel, le montant associé à vos dépenses locatives ne doit pas dépasser 30% de vos revenus mensuels. Même si vous avez des garants, attention à ne pas dépasser cet limite au risque de voir votre dossier refusé par les propriétaires.

Location de maison : quel budget lui consacrer ?
Location de maison : quel budget lui consacrer ?

3. La superficie

Plutôt grande maison en périphérie ou petit studio en plein centre ? La superficie de votre bien à louer dépend souvent du budget. Gardez à l’esprit que certaines taxes et factures d’énergies dépendent aussi du nombre de m2. C’est un critère à prendre en compte dans votre budget mensuel.

4. Le dossier

Plus un dossier est complet, plus il a de chance de recevoir une réponse rapide, et positive ! Pour la location de maison ou d’appartement, voici les documents à préparer en amont de la visite :

  • votre pièce d’identité ;
  • vos trois dernières fiches de paie ;
  • votre dernier avis d’imposition ;
  • votre contrat de travail ;
  • si vous avez un garant : sa pièces d’identité, ses fiches de paie et son avis d’imposition.

5. Pendant la visite

Ca y’est ! Vous avez déniché la perle rare : la maison idéale à louer dans le secteur de vos rêves. Soyez très attentif lors de la visite. Il est fréquent que, dans la frénésie de la découverte, on ne se rende pas compte de tous les petits défauts du bien mis en location. Prenez le temps d’inspecter les lieux, de poser des questions au propriétaire, au locataire ou à l’agent immobilier présent avec vous. La question sur les charges locatives et les dépenses énergétiques passe souvent à la trappe alors qu’elle est essentielle. Pensez également à interroger le voisinage sur d’éventuels nuisances sonores.

N'hésitez pas à poser des questions pendant la visite du bien.
N’hésitez pas à poser des questions pendant la visite du bien.

6. Le contrat de location

Avant de signer votre bail de location de maison, prenez le temps de lire toutes les clauses inscrites dans le contrat. Si une clause vous paraît abusive, parlez-en à un agent immobilier qui saura vous guider. Ce document signé par les deux parties décrit le logement loué et les engagements de chacun.

7. L’état des lieux

Après la première visite, l’état des lieux constitue la deuxième étape clef de l’obtention de votre logement. Veillez à ne pas négliger ce rendez-vous. Il doit toujours avoir lieu avec le propriétaire ou l’agent immobilier. N’hésitez pas à signaler tous les petits défauts de l’appartement ou de la maison. L’état des lieux fera office de base lors de la sortie de du logement. Si tout n’est pas signalé dès cet instant, les dégâts constatés seront à votre charge financière.

8. L’emménagement

Dernière étape de vos démarches : votre installation. Préparer vos cartons à l’avance, démontez vos meubles si besoin, louez votre véhicule utilitaire et… prévenez vos voisins le jour J ! Un petit mot dans la cage d’escalier est toujours le bienvenu. Si vous vous servez de l’ascenseur, veillez à ne pas le dégrader. Les frais de remise en état pourraient vous être réclamés.

Prêts ? Emménagez !
Prêts ? Emménagez !
5/5 - (1 vote)