Installation et terminaison de la fibre optique : comment faire ?

Le nombre de propriétés françaises qui bénéficient de la connexion très haut débit ne cesse de s’accroitre. Selon l’ARCEP, au 1er janvier 2019, 13,5 millions de logements étaient déjà éligibles à la fibre optique. La promesse des autorités de couvrir tout le pays d’ici 2022 est donc sur la bonne voie. Avec une telle opération nationale, de nombreuses personnes se posent plusieurs questions sur l’installation de la fibre optique. On vous répond rapidement.

La terminaison de fibre optique : c’est quoi en réalité ?

fibre optique La terminaison de fibre optique est un raccordement permettant de connecter une fibre avec un dispositif comme une prise murale. L’objectif est d’assurer la distribution de signal lumineux. Si l’opération se déroule bien, votre réseau vous fera bénéficier de tous ses avantages. Vous pourrez télécharger des sons et des vidéos en quelques secondes. Vous ne serez pas aussi confronté à la perte excessive de signal. Votre fibre pourra également durer de nombreuses années sans se dégrader.

Préparation pour une terminaison de fibre optique

Avant de procéder à la terminaison de fibre optique, il va falloir préparer les équipements à utiliser durant la réalisation des travaux. Ils sont nombreux, mais le plus important reste la soudeuse fibre optique professionnelle. Pourquoi ? Parce que tout le travail de raccordement repose sur la soudure optique. Et c’est cette dernière qui permet d’établir une connexion entre deux fibres optiques.

Cet appareil sera aussi utilisé pour réparer les fibres optiques abimées lors de l’installation ou pendant le transport. Par ailleurs, il ne faudra pas oublier les outils d’essai, notamment un traceur de circuit, un multimètre de puissance optique, un multimètre source lumineuse optique, un microscope d’inspection, un câble test de référence, etc.

Installation de la fibre optique : quels sont les différents procédés ?

Pour ramener cette technologie révolutionnaire dans les ménages, les techniciens peuvent recourir à deux méthodes. Ils peuvent soit utiliser un connecteur pour former un joint durable, soit épisser (ou coupler) les fibres optiques. La seconde méthode est appelée épissure. Elle consiste à directement connecter deux fibres nues ensemble sans connecteur entre elles. À cet effet, l’épissure peut être :

  • mécanique : on opte pour cette solution lorsque les câbles voulant servir au raccordement sont en fibres multimodes et monomodes. On aligne deux extrémités de fibre face à face pour faire passer la lumière entre elles. Une pièce de précision (un boitier en plastique par exemple) est utilisée pour garder les extrémités ;
  • ou de fusion : ici, les fibres doivent s’aligner en face à face avec précision p
Installation et terminaison de la fibre optique : comment faire ?
Laissez votre avis