Comment financer l’achat de votre première maison sans apport initial ?

0
20
Illustration d'une maison avec des pièces de puzzle symbolisant le financement de l'achat d'une première maison

L’acquisition d’une première maison est parfois décourageante, surtout si l’idée d’un apport initial vous semble insurmontable. Cependant, il existe des stratégies astucieuses pour financer l’achat de votre maison sans nécessiter un apport initial conséquent. 

Sommaire

Réaliser les calculs financiers

La première étape consiste à effectuer des calculs pour déterminer le montant d’emprunt possible. Calculez votre capacité d’emprunt en considérant vos revenus nets mensuels, le taux d’endettement maximal, et en soustrayant les charges mensuelles fixes. Estimez ensuite le montant des mensualités et le coût total du crédit. Prenez en compte les divers frais annexes tels que les frais de notaire et d’assurance emprunteur.

Rédiger le plan de financement immobilier

Un plan de financement bien élaboré regroupe toutes les informations essentielles à la compréhension de votre dossier. Cela favorise l’acceptation de votre crédit immobilier par les banques et courtiers. Détaillez votre capacité d’emprunt maximale, le coût total du crédit, les frais annexes, et toute autre information pertinente.

Choisir le bien

Le choix du bien immobilier est déterminant. Optez pour une localisation attractive avec une forte demande locative. Signez le compromis de vente avant de demander un crédit, et prenez en compte le type, la taille et le prix du bien. Calculez le rendement locatif pour garantir la couverture des paiements hypothécaires et des dépenses.

À lire : Crédit immobilier : quel est le coût d’une assurance emprunteur ?

Trouver un financement

Après ces étapes, choisissez la méthode de financement qui vous convient le mieux. Consultez le tableau ci-dessous pour un aperçu des conditions, montants et durées de remboursement de chaque méthode.

 

Aide Conditions Montant maximum Durée de remboursement
Prêt à Taux Zéro (PTZ) Neuf ou ancien avec travaux, résidence principale, plafonds de ressources à respecter Jusqu’à 40% du coût total du projet De 20 à 25 ans
Prêt Action Logement Salarié d’une entreprise privée de plus de 10 salariés, résidence principale, plafonds de ressources à respecter Jusqu’à 30 000€ De 5 à 20 ans
Aide Personnalisée au Logement Résidence principale, locataire ou accédant à la propriété, plafonds de ressources à respecter Montant variable en fonction de la situation Non applicable
Prêt épargne logement (PEL) Titulaire d’un PEL ouvert depuis plus de 3 ans Jusqu’à 92 000€ De 2 à 15 ans

Consultez notre article sur : Les avantages et inconvénients des SCPI en tant que placement immobilier

Donnez votre avis !