Comment choisir son sommier ?

Comment choisir son sommier ?

Un sommeil réparateur est la base du bien-être de l’être humain, qui a généralement besoin d’un nombre d’heures de sommeil bien précis. En outre, un support de qualité ( sommier et matelas) qui respecte les caractéristiques physiques de l’individu et les corrige éventuellement est indispensable. Nous passons environ un tiers de notre vie à dormir. Notre sommeil améliore nos journées. Il est donc essentiel de se pencher sur l’achat d’une bonne literie.

Dans le cas des matelas à ressorts, par exemple, il est préférable d’utiliser des sommiers à lattes larges et légèrement espacés. Dans le cas de matelas en latex, ou de matelas ergonomiques ayant des capacités de charge différentes, vous devez orienter le choix vers en évaluant d’abord la rigidité du matelas. Les matelas orthopédiques quant à eux doivent être combinés avec des lattes assez rigides.

Comment est fabriqué un sommier ?

Les sommiers sont composés d’un cadre de support métallique, en bois ou en acrylique, qui doit soutenir l’ensemble de la structure, et de ce que l’on appelle les lattes, qui sont généralement en bois.

Les lattes sont des bandes longues et étroites, placées horizontalement sur le cadre pour assurer la bonne répartition des charges et une respiration adéquate du matelas. il a un rôle d’amortisseur et d’aérateur. La distance entre les lattes, leur nombre et le matériau dont elles sont faites varient. Au lieu des lattes traditionnelles, il est possible de trouver des ressorts métalliques comme sur les matelas tapissiers.

Il existe également sur le marché des sommiers dits électriques. En plus de ces éléments de support, sont construits avec l’ajout de dispositifs électriques capables de contrôler le mouvement du sommier lui-même. Par exemple, les sommiers TEMPUR se caractérisent par l’ajout de mécanismes spéciaux permettant le mouvement autonome de la tête et/ou du pied de lit et d’optimiser l’aération de votre matelas.

En d’autres termes, il existe aujourd’hui différents types de sommiers, classés :

  • selon le type de structure : sommiers à lattes fixes, sommiers à lattes réglables, sommiers orthopédiques et sommiers à ressorts ;
  • si les lattes peuvent se déplacer : lattes fixes ou mobiles, sommiers électriques et mécanique ;
  • selon le degré de rigidité : sommiers à lattes anatomiques et orthopédiques.

Sommier amortissant ou non  ?

Le choix du sommier ne peut faire abstraction de l’état de santé de la personne. D’une manière générale, ceux qui ne souffrent pas de maladies particulières liées au dos peuvent choisir un sommier à lattes, avec un matelas très souple.

Les sommiers à lattes avec amortisseurs sont dotés de suspensions oscillantes à l’extrémité de chaque latte qui soutiennent et amortissent les mouvements du corps dans le matelas. La taille des lattes dépend du nombre et du matériau dont elles sont faites. Par conséquent, plus le matériau est solide et résistant, plus la capacité des lattes à supporter le poids est grande. En revanche, dans les sommiers non amortis, les lattes ne sont pas oscillantes, mais l’élasticité est donnée par la courbure de la latte.

Sommiers et matelas : comment les combiner ?

Comment choisir son sommier ?

Comme nous l’avons déjà mentionné, l’achat d’un sommier implique en fait une considération générale sur l’écosystème du lit, du sommier et du matelas. Ainsi, parallèlement à l’évaluation du sommier, il faut également examiner le type de matelas qui sera installé.

Matelas à mémoire de forme

Les matelas à mémoire de forme ont des densités et des rigidités différentes qui les rendent particulièrement adaptés aux sommiers à lattes étroits, car le poids du corps est réparti uniformément sur plusieurs points d’appui. Ce type de soutien, combiné à une bonne élasticité, contribue à assurer un sommeil de qualité et un bien-être général.

Pour les matelas en mousse à mémoire de forme, il est conseillé que les sommiers à lattes soient dotés d’un système de gaines absorbant les chocs et de glissières de rigidité, afin que vous puissiez maximiser la qualité du sommeil, surtout si le matelas choisi est particulièrement dur ou mou.

Matelas latex

si vous avez un matelas en latex ou à ressorts, le sommier à lattes doit être choisi avec le même soin, que pour les matelas en mousse à mémoire de forme. Si vous avez un produit en latex, nous avons tendance à recommander un sommier à lattes fines ou un sommier à lattes où les lattes sont correctement espacées, pour éviter la stagnation de l’humidité qui peut générer des moisissures. Dans ce cas également, il est bon d’évaluer la base du lit en fonction de la rigidité du matelas.

Matelas à ressorts

Avec les matelas à ressorts, la largeur des lattes n’est pas si fondamentale, bien qu’elles ne doivent pas être trop étroites et pas trop éloignées les unes des autres. Aussi, bien choisir son sommier est donc un mélange de besoins et de connaissance des matériaux. Demandez conseil à un spécialiste pour le choix de votre sommier, il en va de la qualité de votre sommeil !

Donnez votre avis !