Comment choisir son oreiller ?

L’oreiller est un élément important pour avoir une nuit réparatrice. Il a effectivement un impact considérable sur la qualité du sommeil d’une personne. Un mauvais choix d’oreiller peut même engendrer de nombreux problèmes de santé. Celui-ci est non seulement utile pour soutenir la nuque, mais contribue aussi à la qualité du sommeil pour bien d’autres raisons, d’où l’intérêt de bien le choisir. Retrouvez dans cet article toutes les informations nécessaires pouvant vous aider à faire le bon choix.

Choisir son oreiller selon la position de couchage

La taille d’un oreiller est à choisir en fonction de votre position lorsque vous dormez. En effet, pour avoir un sommeil récupérateur, il est primordial de choisir la dimension adaptée à votre position.

Les oreillers rectangulaires sont plutôt adaptés pour un confort au niveau des cervicales, donc plus conseillés à ceux qui ont tendance à se mettre sur le dos. Orientez votre choix vers un oreiller naturel plus ou moins ferme, pour assurer un bon maintien de votre nuque. Il faut tout de même faire attention à ne pas choisir un oreiller trop ferme, pouvant peut entraîner des migraines. En ce qui concerne la matière, privilégiez les matières naturelles pour avoir le plus de confort.

Si vous avez tendance à dormir sur le ventre, il est conseillé de ne pas utiliser d’oreiller. Vous laisserez vos vertèbres alignées, et contribuerez ainsi à un repos total de vos muscles. Si vous devez utiliser un oreiller, choisissez-en un qui soit moelleux. Pour cela, vous avez les oreillers rembourrés de duvet, très souples et plutôt plats, soit environ 5 ou 6 cm. Vous pouvez aussi privilégier les oreillers peu garnis.

Pour ceux qui ont l’habitude de dormir sur le côté, les oreillers plus souples sont les plus recommandés. Votre oreiller doit permettre d’englober non seulement votre nuque, mais aussi vos oreilles. Une matière naturelle est plus adaptée, grâce à leur caractère assez souple.

Que vous soyez un dormeur sur le dos, sur le côté ou plutôt sur le ventre, choisir l’oreiller le plus adapté à votre morphologie peut aussi vous aider à avoir une excellente qualité de sommeil. Un oreiller carré d’une dimension de 60×60 sera par exemple idéal pour bien soutenir vos épaules et votre nuque lorsque vous vous allongez. C’est le plus recommandé pour les personnes corpulentes.

Le choix de la matière de l’oreiller : un critère important

Il est aussi important de bien choisir la matière utilisée pour ses oreillers. La matière naturelle est la plus conseillée si vous souhaitez avoir plus ou moins de fermeté.

La laine

Cette matière est plébiscitée pour sa qualité non transpirante. En effet, la fibre de laine est très respirante et s’adapte donc parfaitement à la température du dormeur. La laine est aussi très choisie pour sa facilité à se modeler, ce qui peut vous aider à avoir plus de confort la nuit, comme le jour, surtout en hiver.

Le duvet

Le duvet est excellent pour avoir un oreiller confortable. Si vous souhaitez donc vous assurer un confort optimal, n’hésitez pas à orienter votre choix d’oreillers vers cette matière. Vous pouvez en trouver des plus souples aux plus fermes. Vous pouvez effectivement choisir la densité la plus adaptée à vos besoins. Il faut savoir que la qualité du duvet dépend de sa provenance : il peut s’agir du duvet de canard ou d’oie. En général, le duvet d’oie est plus cher comparé à celui de canard du fait de sa rareté.

La matière synthétique

L’oreiller synthétique est connu pour son aspect moelleux plus ou moins gonflant. Le grand avantage de cette matière est qu’elle est facile à nettoyer et sèche assez rapidement. Comme toutes les matières synthétiques cependant, elle rejette l’humidité, ce qui peut être très incommodant.

La mousse

L’oreiller en mousse, ou oreiller ergonomique, est un oreiller à mémoire de forme. Il est le plus adapté aux personnes qui souffrent de mal de dos ou ayant des problèmes aux cervicales. Cette matière est souvent recommandée pour les dormeurs qui ont tendance à s’agiter la nuit.

Il est néanmoins à noter que cette matière fait transpirer, à cause de sa composition synthétique. Sa réaction est variable et dépend de la température ambiante de la pièce. Si la température dans votre chambre est élevée, la mousse devient plus souple et s’adapte parfaitement à votre nuque.

L’entretien de la mousse n’est pas très facile. En effet, celle-ci ne peut passer à la machine à laver ni même être lavée à la main, car cela risquerait de la déformer.