Quelle arme acheter avec une licence de ball-trap ?

Quelle arme acheter avec une licence de ball-trap ?

Vous pratiquez le tir sportif et souhaitez étoffer votre collection d’armes ? Vous vous demandez quelles conditions devez-vous respecter ? Notre article vous présentera les armes que vous pouvez acquérir et les dispositions les concernant.

Qu’est-ce que le ball-trap ?

Aussi appelé tir aux pigeons d’argile, il s’agit d’une discipline de tir sportif où l’on tire au fusil de chasse sur des plateaux constitués de brai et de calcaire qui sont projetés dans les airs. Afin de le pratiquer, il faut souscrire une licence dans un club affilié par la Fédération Française de Ball-Trap, ou FFBT. Pour les mineurs, ils devront présenter à leur club une autorisation de leur responsable légal.

Cible de ball-trap
Cible de ball trap

Quel type d’arme je peux acquérir ?

Avec la licence de ball-trap, comme le permis de chasse, il vous est possible d’acquérir une arme de la catégorie C. Dans cette catégorie on retrouve principalement les armes à feu d’épaule à répétition semi-automatique, à répétition manuelle et au coup par coup ; les armes à feu d’épaules à répétition manuelle caractérisées par un canon rayé et un dispositif de rechargement à pompe chambré ; les armes à feu fabriquées pour tirer des projectiles non métalliques ainsi que les armes et lanceurs dont le projectile est propulsé de manière non pyrotechnique.

Il vous est également possible d’acquérir une arme dite neutralisée, qui est rendue inapte au tir. Sans oublier les munitions et éléments de munitions pour les armes citées ci-dessus. Vous pourrez utiliser vos armes sur un stand de tir ou lors de sessions de ball-trap.

fusil ball trap
les armes sont neutralisées

Il y a-t-il des conditions particulières pour acheter une arme ?

Il ne suffit pas seulement d’avoir une licence de la FFBT en cours de validité pour acheter une arme ; d’autres conditions doivent être respectées. L’acheteur doit être majeur et ne pas être inscrit au FNIADA, le fichier national des interdits d’acquisition et de détention d’armes ; son comportement ne doit pas laisser présager une utilisation dangereuse de l’arme envers lui-même ou une autre personne et, dernière condition, le bulletin n°2 de se son casier judiciaire doit être vierge.

Enfin, il est important de souligner qu’un mineur ne peut pas acheter d’arme à feu, il peut cependant en détenir une s’il est titulaire du permis de chasse ou d’une licence de ball-trap en cours de validité et qu’il a l’autorisation de son responsable légal s’il n’est pas inscrit au FNIADA.

Vous devez vous adressez à un armurier ou un courtier afin de déclarer l’arme que vous venez d’acheter ; il vous faudra lui remettre le Cerfa n° 12650, une pièce d’identité en cours de validité et votre licence en cours de validité.

Comment doit-on ranger les armes dans sa maison ?

Pour votre sécurité et celle de votre foyer, des dispositions sont à prendre. Plusieurs choix s’offrent à vous : soit vous rangez vos armes dans un coffre-fort ou une armoire forte dédié seulement à cette utilisation ; soit vous démonter un élément qui rend votre arme inutilisable et vous le rangez dans un emplacement à part ; soit vous utilisez un dispositif afin d’empêcher que l’arme soit retirée comme l’enchaînement sur un râtelier ou le passage d’un câble dans le pontet de l’arme.

Quant aux munitions, elles doivent être conservées dans un endroit séparé. Soulignons que ces conditions ne s’appliquent pas aux armes neutralisées, étant donné qu’elles ne représentent plus un danger.

Que dit la législation ?

Détenir une arme de catégorie C sans déclaration est puni d’une peine de prison de deux ans et d’une amende de 30 000 € ; des sanctions complémentaires peuvent s’y ajouter telles que l’interdiction de détenir une arme pendant 5 ans ou la confiscation des armes.

Pour toute question concernant le type d’arme à choisir selon votre activité, n’hésitez pas à demander en armurerie, votre armurier saura vous conseiller selon votre pratique du tir et votre budget.

5/5 - (1 vote)