Pêche au carnassier : un loisir par comme les autres

Pêche au carnassier : un loisir par comme les autres

Capables de s’embusquer ou de chasser à la vitesse de l’éclair pour se nourrir, les poissons carnassiers se distinguent d’autres espèces par leurs habitudes qui passionnent les pratiquants. Pour le traquer, il est nécessaire que le pêcheur s’équipe convenablement pour plus de plaisir et d’efficacité.

Choisissez une canne à pêche adaptée à votre poisson

Ces dernières années, les techniques de pêche se sont diversifiées grâce à l’évolution de technologies innovantes. Que vous traquiez la perche, le sandre, le silure, le brochet ou toute autre espèce de poissons, choisir le modèle de canne à pêche adapté à votre pratique est une étape nécessaire. Chaque matériel offre des caractéristiques techniques qui le prédisposent à un usage et à des situations précises. Les cannes à pêche pour carnassier se regroupent en deux grandes catégories : le spinning et le casting.

La canne à pêche spinning

Les modèles de cannes spinning séduisent beaucoup de pêcheurs à la recherche des carnassiers. Le matériel spinning offre une facilité de prise en main et d’utilisation grâce à son fonctionnement calibré sur des leurres de petite taille. C’est un modèle polyvalent qui se décline en plusieurs variétés.

Pour bien choisir votre canne à pêche casting pour la pêche aux carnassiers, tenez compte de la longueur. Pour une pratique depuis le bord, il convient d’opter pour une canne spinning longue. Elle vous aide à avoir facilement une bonne distance de lancer. En revanche, pour une pratique en bateau ou en float tube, préférez une canne assez courte.

Considérez ensuite la plage de puissance que propose la tige de votre canne. Les carnassiers sont réputés pour leur combativité. Vous avez besoin d’un équipement suffisamment performant pour relever le défi sportif qu’opposent ces poissons. Choisissez la puissance en fonction des leurres que vous utiliserez. Plus votre leurre est grand, plus la puissance sera élevée.

Canne à pêche avec moulinet

Les cannes à pêche casting pour la pêche aux carnassiers

À l’instar de la canne de pêche spinning, le modèle casting doit être choisi en fonction de l’usage que vous voulez en faire. Tenez compte des mêmes points techniques mentionnés précédemment. Le modèle casting est plus moderne. Il offre une meilleure précision dans les lancers grâce à un système simple qui vous permet de contrôler et d’ajuster le point de chute de votre leurre en fonction de vos besoins.

Ces caractéristiques permettent d’effectuer des lancers à une main. Il facilite l’animation des leurres plus gros pour traquer avec aisance différents types de carnassiers. Le budget est aussi un facteur important qu’il faut intégrer dans les critères de choix. Plus technique, le casting coute généralement plus cher que le spinning. Dans un même ensemble, les prix varient d’un modèle à un autre.

Misez sur un moulinet adéquat

Le moulinet est un composant clé qui impacte significativement l’efficacité de la canne que vous avez choisie. Sa fonction est de vous assurer une récupération rapide de la ligne et de mieux contrôler la phase de combat. C’est pourquoi il est nécessaire de bien le choisir.

Pour effectuer un choix judicieux, vous pouvez vous fier au type de canne à pêche que vous avez. On distingue les moulinets casting et spinning. Le premier convient bien aux pêcheurs qui utilisent des leurres plus imposants et qui cherchent plus de précision, de technicité. Le moulinet carnassier spinning convient au plus grand nombre.

Il permet d’animer différents types de leurres grâce à sa prise en main facile. En outre, n’ignorez pas la taille du moulinet. Elle doit être adaptée à la canne pour apporter légèreté et stabilité durant l’utilisation.

Optez pour des leurres pour poisson carnassier

Les leurres sont des accessoires indispensables pour la pêche au carnassier. On en trouve un large choix et chaque modèle est conçu pour traquer une espèce de poisson précis. Vous aurez à choisir vos leurres en tenant compte du poisson que vous souhaitez traquer.

Le brochet est un carnassier à la fois puissant et combatif qu’on trouve dans la plupart des eaux françaises. Il est capable d’évoluer à la surface ou dans un biotope plus profond. Il existe des appâts spécifiques qui vous permettent de vaincre la méfiance de ce poisson. Vous pouvez choisir :

  • les leurres souples,
  • les leurres métalliques,
  • les poissons-nageurs.

Le black-bass est apprécié des pêcheurs à la recherche d’une pratique plus sportive. Sa combativité en fait l’un des poissons les plus difficiles à traquer. Cependant, la diversité des techniques de chasse rend la pêche de ce carnassier accessible à tout le monde. Les différents types de leurres proposés permettent de séduire le black-bass. Vous pouvez utiliser des leurres durs ou souples pour pêcher le carnassier à la surface ou entre deux eaux. Certains pratiquants préfèrent les poissons-nageurs ou des shads.

Quant aux percidés (les perches, les sandres, etc.), il est nécessaire de bien choisir les leurres et d’avoir une bonne technique pour les chasser. Les sandres sont dotés de facultés visuelles pointues qui leur permettent de distinguer les appâts des proies réelles. Les perches peuvent être traquées avec des leurres de surface ou de profondeur de petite taille.

Misez sur un float tube pour plus de mobilité

Les carnassiers ont tendance à évoluer plus en profondeur qu’à la surface. Ce sont des poissons qui se distinguent par un grand dynamisme. Cette caractéristique fait que pour les traquer, il est préférable d’être en mouvement. Le float tube vous permet de bénéficier de la mobilité nécessaire pour vous rapprocher des poissons et maximiser vos chances de faire de bonnes prises. Choisissez votre float tube en fonction de votre poids. Un pêcheur de 60 kg ne pourra se servir du même produit qu’un autre qui fait 120 kg. En dehors du gabarit, tenez compte du secteur dans lequel vous voulez opérer : fleuves, lacs, mer, etc.

Dotez-vous d’un permis de pêche

Pour protéger les espèces aquatiques, des règles sont établies à l’échelle nationale. Chaque localité pourra les adapter à ses spécificités. La règlementation varie donc d’un milieu à un autre. Il est nécessaire de se munir d’une autorisation délivrée par votre association de pêche. Ainsi, vous vous conformez aux exigences de la fédération de pêche.

Renseignez-vous sur les principales règles qui sont appliquées dans votre secteur de pêche, notamment les techniques et le nombre de captures autorisées, la période et les tailles légales de capture, etc. Le respect des règles vous permet de profiter de votre activité en toute sérénité tout en contribuant à la protection des espèces aquatiques.

5/5 - (1 vote)