Musculation : tout sur la protéine native non dénaturée

Musculation : tout sur la protéine native non dénaturée

Selon certaines études, les protéines jouent un rôle important dans le développement et le maintien de la masse musculaire. Elles contribuent également à la récupération de l’organisme. C’est d’ailleurs pour cette raison que les athlètes et surtout les adeptes de la musculation ont recours aux produits protéinés, notamment les compléments alimentaires sous forme de poudre de protéine. Parmi les plus utilisés figure la whey. C’est un complément protéique qui existe sous deux formes : native et isolate. La première est la plus recherchée pour la musculation en raison de sa grande qualité et sa pureté. Voici tout ce qu’il faut savoir sur la protéine native non dénaturée en musculation.

Qu’est-ce qu’une protéine native non dénaturée ?

La protéine native non dénaturée est une protéine obtenue grâce à un procédé unique qui permet de déboucher sur un produit dit complet. Ce dernier étant « non dénaturé » conserve tous ses acides aminés, protéines et BCAA pour un résultat raffiné de grande qualité. La protéine native non dénaturée est donc plus pure et par conséquent plus chère que les autres protéines sur le marché.

Tout d’abord, il est important de faire la distinction entre une protéine native non dénaturée et une protéine traditionnelle. La protéine traditionnelle en poudre est appelée poudre de fromage et provient du lait de vache. Ce lait est traité à très haute température afin que la partie solide soit séparée de celle liquide. La caséine est la partie solide extraite lors du processus de cuisson et le petit-lait, la partie liquide. Le petit-lait, également appelé lactosérum, est ensuite séché et transformé afin d’éliminer tout résidu tel que les graisses, les glucides ou le lactose. La protéine native est donc le résultat de cette transformation.

Pour que la protéine native soit non dénaturée, elle doit être extraite du lait frais sous forme liquide. Elle doit subir un processus non agressif de micro/ultrafiltration. Ce processus doit être réalisé à basse température et à haute pression pour éviter la dégradation de la fraction protéique et de la chaîne d’acides aminés. Si la protéine est considérée comme complète et intacte, c’est parce qu’elle n’a pas subi de processus de pasteurisation et est extraite directement du lait à très basse température. Ainsi, la whey native non dénaturée que nous connaissons a été fabriquée selon ce processus.

protéine native non dénaturée whey

Musculation : pourquoi choisir de la whey native non dénaturée ?

Contrairement aux autres sources de protéines solides, la protéine native non dénaturée a un taux d’assimilation ultra-rapide, ce qui lui permet d’être absorbée directement par les muscles. Selon des études scientifiques, cette protéine aide à maintenir et à développer la masse musculaire et convient donc aux athlètes et aux personnes qui pratiquent la musculation. Elle peut donc être consommée au réveil le matin pour stopper le catabolisme qui se produit pendant la nuit, en collation selon le besoin en protéines, ou avant ou après l’entraînement pour optimiser la récupération.

Comment doit-on utiliser la whey native non dénaturée ?

Pour les adeptes de musculation, la whey native doit être consommée immédiatement après la séance d’entraînement. À ce moment-là, il faut mélanger 30 à 40 grammes de l’isolat ou du concentré de whey native de son choix avec de l’eau. Certaines études ont montré que la consommation de seulement 15 grammes de protéines dans les 30 minutes suivant l’entraînement accélère la récupération de 20 minutes, contre 24 heures pour une consommation traditionnelle de protéines.

Il convient toutefois de noter que son utilisation en tant que collation peut ne pas donner des résultats optimaux en raison de son faible taux d’absorption intestinale. Il faut y remédier en l’associant à des sources de fibres alimentaires ou de graisses. Dans ce cas, il est recommandé d’utiliser la caséine.

La protéine native dénaturée constitue un atout indéniable pour l’organisme et le corps humain surtout pour les adeptes de bodybuilding. Elle ne contient pas de produits chimiques et est facilement assimilable. Cette protéine contribue à la formation des muscles, au maintien de la structure osseuse et réduit considérablement les effets du stress oxydatif sur l’organisme.

Quels sont les avantages de l’apport en protéines dans la musculation ?

La musculation est la répétition quotidienne d’un effort de haute intensité. L’alimentation doit donc être adaptée aux besoins énergétiques de l’organisme. Le corps trouve plus facilement cette énergie dans les muscles. En revanche, s’il n’y en a pas assez, la récupération sera plus longue.

Par conséquent, augmenter votre consommation de protéines peut aider à accélérer la récupération après une séance d’entraînement intense. En effet, les protéines natives non dénaturées favorisent et accélèrent le processus de réparation des microtraumatismes musculaires. Tout comme les protéines dénaturées d’ailleurs, sauf que les protéines natives non dénaturées, du fait de leur qualité améliorée, agissent plus rapidement et efficacement.

Pour développer les muscles, le processus de synthèse des cellules musculaires doit être plus important que leur dégradation naturelle. Par conséquent, en veillant à consommer des protéines dans votre alimentation quotidienne, vous pouvez veiller à conserver cet équilibre. En réalité, lorsque vous pratiquez un entraînement intensif, les besoins de votre corps en acides aminés augmentent. Ces acides aminés sont nécessaires au maintien de la masse musculaire. Pour compenser les dommages cellulaires causés par l’exercice, le corps synthétise des chaînes d’acides aminés pour réparer les cellules endommagées.

Par conséquent, après un entraînement intense, les fibres musculaires endommagées ou détruites doivent être consolidées et réparées. Cette compensation est la base de la croissance musculaire, c’est pourquoi un apport élevé en protéines est nécessaire. Par conséquent, pendant une séance de musculation, vous devez consommer de grandes quantités de protéines pour protéger, renouveler et favoriser la croissance de vos muscles.

musculation apport en protéine

Masse musculaire ou masse grasse ? Les protéines favorisent également la perte de graisse, car contrairement aux autres nutriments, elles nécessitent un effort et de l’énergie pour être digérées. En d’autres termes, elles augmentent la quantité d’énergie utilisée par le métabolisme. Par conséquent, la consommation de protéines favorise la combustion des graisses et réduit l’accumulation de calories. De nombreux athlètes pratiquent une phase de sèche, qui permet au corps de perdre de la graisse tout en maintenant la masse musculaire. L’objectif est de réduire l’apport calorique tout en assurant un apport suffisant en macronutriments, notamment en protéines.

Enfin, un autre effet bénéfique de l’apport en protéines est l’augmentation du taux de glucagon. Le glucagon est une hormone qui favorise la production de glucose, permettant ainsi à l’organisme de maintenir les niveaux de glucose requis.

En somme, difficile de faire de la musculation sans apports protéique. Les versions formulées comme la whey (native non dénaturée en particulier) permettent de couvrir les besoins du corps sans trop d’efforts. C’est pour cette raison qu’elles sont si appréciées.

Donnez votre avis !