Peut-on réduire le cholestérol alimentaire ?

Alimentation

Le cholestérol est un problème qui peut affecter n’importe quel type de personne et s’il n’est pas contrôlé, il peut entraîner de graves problèmes de santé. Vous avez probablement pensé à de nombreuses solutions de rechange pour réduire le cholestérol si vous en avez. L’un d’entre eux est un régime hypocholestérolémiant, qui est plus courant que vous ne le pensez en ce qui concerne d’autres alternatives.

Peut-on réduire le cholestérol alimentaire ?

La réponse est oui et pour ce faire, il faut apporter différents changements, tant au niveau du mode de vie que de l’alimentation. Par exemple, il est très important d’abandonner les graisses saturées au profit de graisses plus saines. En termes de calories quotidiennes, pas plus de 25-35% des calories quotidiennes devraient être consommées.

Les gras saturés sont très nocifs parce qu’ils augmentent le taux de mauvais cholestérol ou LDL, beaucoup plus que tout autre élément de l’alimentation. On le retrouve dans les produits laitiers, le chocolat, les aliments transformés et froids, certaines viandes et les produits de boulangerie, entre autres alternatives. Un autre gras nocif est le gras trans, qui peut non seulement augmenter le mauvais cholestérol, mais aussi réduire le bon cholestérol ou HDL. On la trouve dans les aliments à base de graisses et aussi dans les huiles hydrogénées comme les craquelins, les croustilles, la margarine, etc.

Utilisez des matières grasses saines

Pour cette raison, il est recommandé d’utiliser des matières grasses saines comme les oeufs, les huiles insaturées comme l’huile d’olive ou les viandes maigres. Il est nécessaire de contrôler les aliments qui contiennent du cholestérol et c’est pour cette raison qu’il est recommandé d’en consommer le moins possible, soit 200 milligrammes par jour. On le trouve dans les aliments d’origine animale tels que les abats, les crevettes, les produits laitiers au lait entier ou les jaunes d’œufs, entre autres.

La limite de sel ne devrait pas dépasser une cuillerée à thé de sel par jour, quelle que soit la façon dont il est distribué, qu’il soit ajouté aux aliments, sur la table ou présent dans les produits alimentaires. La consommation de fibres solubles est recommandée, ce qui aide à empêcher le tube digestif d’absorber le cholestérol sous forme de céréales complètes (son d’avoine, avoine, avoine, etc.), de légumineuses comme les lentilles, pois chiches, fèves, etc. et de fruits comme les oranges, pommes, prunes, bananes et poires, entre autres. Mangez du poisson riche en acides gras oméga-3.

Bien qu’ils n’abaissent pas le mauvais cholestérol, ils peuvent faire augmenter le bon cholestérol. Parmi ces sources importantes d’oméga 4 figurent le maquereau, le thon (en conserve et frais) et sans conteste le fameux saumon. Enfin, n’oubliez pas d’augmenter la consommation de légumes et de fruits. Il est très important d’avoir une alimentation riche en ces aliments car elle augmente les substances les plus importantes qui peuvent aider à réduire le cholestérol. Ces substances sont appelées stérols ou stanols végétaux et fonctionnent comme des fibres solubles.

Peut-on réduire le cholestérol alimentaire ?
Laissez votre avis