Nos 3 conseils pour apprendre à se défendre

Nos 3 conseils pour apprendre à se défendre

Comment se défendre en cas d’attaque ? Apprendre à se défendre et acquérir les bons reflexes en cas d’agression est indispensable. En effet, nous ne savons pas toujours comment réagir face à une attaque soudaine. Gestion de la panique, self-control, exercices pour se dégager… Se défendre en bonne intelligence, ça s’apprend !

Comment se protéger ?

Puisqu’on n’est jamais réellement préparé à subir une agression, et puisque celles-ci sont très souvent extrêmement rapides, comment peut-on se protéger en cas d’attaque ? Quels sont les bons réflexes à adopter pour apprendre à se défendre ?

Tout d’abord, lors d’un évènement inattendu, quel qu’il soit, le cerveau passe en mode « survie ». Deux messages sont alors délivrés par les neurotransmetteurs : l’action ou la sidération. Dans cette situation de stress intense, le cerveau sécrète plusieurs hormones, l’adrénaline et le cortisol, qui donnent au corps la force et l’énergie nécessaire pour affronter cet évènement, soit en fuyant, soit en y faisant face.

Cependant, en cas de surproduction de ces deux hormones, l’effet s’inverse et la victime entre alors dans un état de sidération, où son corps semble lui désobéir. Elle n’est alors plus capable du moindre mouvement, ni de la moindre réflexion, à l’image d’un animal prit dans les phares d’un véhicule.

Comment se protéger d'une agression ?
Comment se protéger d’une agression ?

Mais l’instinct de survie refait généralement surface et la fuite reste la meilleure option s’il n’est pas physiquement possible de faire face à son agresseur. Essayez de détourner l’attention de votre agresseur en regardant subitement dans une direction pour lui faire baisser sa garde et en profiter pour fuir. Ensuite, alertez en criant, en interpelant directement une personne… Bref, mobilisez quelqu’un pour vous porter secours. Cela peut déstabiliser l’assaillant et le pousser à fuir. Se cacher peut aussi être une option même s’il est préférable de ne pas rester seul(e) en cas d’attaque.

Garder son calme

Apprendre à se défendre passe par garder son calme. C’est toujours plus facile à dire, mais garder son sang froid peut permettre d’éviter que la situation ne s’envenime. Tentez de dialoguer avec votre agresseur, de l’amener à exprimer ses motivations. Les attaques ne finissent pas toujours par une agression physique, notamment lorsque l’agresseur n’arrive pas à l’effet escompté, c’est à dire effrayer sa victime.

Dans ce cas là, essayez de vous concentrer sur votre respiration, même si l’enchaînement des évènements peut se produire à toute vitesse.

Quelle est la meilleure arme de défense ?

Puisque l’attaque est parfois la meilleure des défenses, voici quelques astuces pour affronter directement votre agresseur.

Les techniques de self-defense

Apprendre à se défendre : certaines techniques sont très efficaces pour se dégager d'une agression.
Apprendre à se défendre : certaines techniques sont très efficaces pour se dégager d’une agression.

Toute attaque débute par une analyse de la situation : quels objets sont à ma portée ? Quel est l’environnement ? Mon agresseur est-il armé ? A-t-il l’air fort ? Est-il agité ? Avez-vous la carrure pour l’affronter ?

Positionnez-vous de façon stable, ancré(e) dans le sol, les mains en protection mais avec un champs visuel large. Vous devez réagir vite. Pour éviter un coup, glissez sur le côté ou baissez-vous furtivement. Dans tous les cas, évitez de tourner le dos à votre agresseur.

Si celui-ci vous attaque par l’arrière, cela signifie que vous être libre de vos mouvements. Profitez-en pour le frapper dans le ventre afin de le déstabiliser. Retournez-vous rapidement et frappez de nouveau, soit à la tête, en privilégiant les yeux ou les oreilles, soit dans le bas ventre à l’aide de votre genou, pour un impact plus fort.

Les armes de défense

L’arme de defense ne nécessite pas un permis en particulier et se révèle très utile en cas d’agression. Quelle est la meilleure arme de défense en cas d’attaque ? Si la bombe lacrymogène est la plus utilisée en matière de défense, ses effets peuvent également se retourner contre vous, selon la direction du vent. Dans ce cas, privilégiez plutôt les bombes lacrymogènes en gel.

Toutefois, il existe d’autres types d’armes de défense, comme :

  • les pistolets de défense : équipés de balles en caoutchouc, c’est l’idéal pour se défendre sans blesser son agresseur ;
  • les pistolets d’alarme : ils délivrent un son rappelant celui d’une détonation ou peuvent projeter du gaz lacrymogène ;
  • les matraques ou poings électriques : ces tasers paralysent l’agresseur grâce à une haute décharge électrique.
Donnez votre avis !