L’impression 3D en métal, quels avantages pour les industriels ?

Les secteurs de l’aéronautique, l’aérospatial et l’automobile ont révolutionné leur mode de production avec l’impression 3D métal. Économies d’échelle, optimisation du temps de production, finition de haute précision, robustesse des pièces… Voici un aperçu des possibilités qu’offre la fabrication additive métallique.

La fabrication 3D métal au service de l’aéronautique

L’alliance entre l’impression 3D et l’aéronautique constitue un atout majeur pour dynamiser le secteur. La fabrication additive leur permet de produire en série des pièces complexes qui ont le mérite d’être plus légères. Par conséquent, ces dernières allègent le poids des avions et réduisent la consommation en carburant.

Les constructeurs et sous-traitants ont la possibilité de choisir le métal adéquat (titane, acier inoxydable, aluminium, cobalt, etc.). Avec l’impression 3D en métal, ils disposent également d’une finition parfaite. De plus, en optant pour cette technologie ils réduisent leur cycle de production et accélèrent la cadence de leurs activités.

L’impression 3D métallique dans le secteur automobile

Le secteur automobile profite également de l’impression 3D en métal. Le constructeur Volkswagen annonçait récemment qu’il comptait inclure la fabrication additive en métal dans son processus de production. Cette méthode permet de produire des pièces automobiles plus robustes et plus légères. Il facilite également la reproduction des pièces de rechange.

En plus de sa haute précision, la fabrication additive permet une meilleure maîtrise sur les métaux tels que le titane, acier, inconel, aluminium, etc. De surcroît, elle permet au constructeur de réduire ses coûts de production et d’optimiser la quantité de matériau utilisé. De quoi réaliser de précieuses économies sur l’ensemble de la production.

La fabrication additive pour aller plus loin dans l’espace

Les services d’impression 3D pour l’aérospatiale connaissent un boom sans précédent. Les acteurs du secteur ont déjà recours à cette technologie pour sa précision et la qualité de finition des pièces. Allier robustesse et légèreté reste un défi dans le domaine aérospatial.

Avec la diversité de métaux qu’offre l’impression 3D en métal, les constructeurs ont de nombreuses possibilités. Ils peuvent désormais produire des assemblages (moteurs, turbines, hélices…) plus performants, plus résistants et surtout plus légers.

À l’ère des futurs voyages spatiaux, cette technologie permettrait de fabriquer des pièces à des millions de kilomètres de la Terre, sans avoir besoin d’une quelconque assistance. De ce fait, les astronautes bénéficieraient d’une meilleure autonomie

L’impression 3D en métal, quels avantages pour les industriels ?
Laissez votre avis