Tout savoir sur les rachats de crédits locataire

Tout savoir sur les rachats de crédits locataire

Selon le dernier sondage publié par Ipsos en juin 2022, les Français sont de plus en plus inquiets sur leur pouvoir d’achat. 84 % d’entre eux surveillent plus leurs dépenses qu’avant la crise. Quand les fins de mois sont difficiles, une personne en location peut se tourner vers le rachat de crédits locataire. Retour sur ses avantages et ses inconvénients. 

À qui s’adresse le rachat de crédits locataire ?

Comme son nom l’indique, un rachat de crédits locataire s’adresse aux personnes en location. C’est-à-dire à celles qui ne sont pas propriétaires de leur logement. Celles qui louent un appartement ou une maison, qui sont logées par leur employeur, ou par un membre de leur famille. 

Selon le dernier sondage publié par Ipsos en juin dernier, « 2022 a accentué les inquiétudes des Français sur leur pouvoir d’achat par rapport à l’année dernière : près de la moitié d’entre eux (47 %) le sont plus qu’avant la crise (+14pts), ce qui les incite à prioriser leurs dépenses (84 %) ». 

Un rachat de crédit permet de regrouper les dettes pour les restructurer et retrouver une trésorerie au quotidien. Bien entendu, une telle opération financière comporte son lot d’avantages et d’inconvénients. Aussi, il convient de se renseigner auprès d’un professionnel pour définir la meilleure solution en fonction du profil et des besoins de l’emprunteur. 

Où se renseigner ?

Un demandeur doit s’adresser à un organisme prêteur. Celui-ci peut indifféremment être une banque physique ou en ligne, un courtier comme Partners Finances, ou encore un établissement spécialisé dans ce type d’opération. 

En sollicitant ces organismes, l’emprunteur peut obtenir des renseignements et des conseils pour monter un ou des dossier(s). À noter qu’il est toujours conseillé de multiplier les demandes pour comparer les offres : le montant de la nouvelle mensualité, sa durée…

Les avantages et les inconvénients du rachat de crédits locataire

Une gestion administrative simplifiée

Un regroupement de crédits est une opération bancaire qui consiste à racheter l’ensemble de vos créances pour les fusionner en un seul crédit. Une fois obtenu, il amène à la signature d’un nouveau contrat stipulant la nouvelle mensualité à régler. La gestion administrative s’en trouve résolument simplifiée.

Des mensualités allégées, mais un coût total augmenté

L’un des avantages du rachat de crédits locataire va de pair avec son principal inconvénient. La mensualité réévaluée est favorable au quotidien. Elle permet de retrouver une trésorerie, un meilleur niveau de vie. En revanche, l’emprunt est allongé. Et s’il est prolongé dans le temps, cela signifie aussi que son coût total devient plus élevé.

Rachat de crédit locataire : Des mensualités allégées, mais un coût total augmenté
Rachat de crédit locataire : Des mensualités allégées, mais un coût total augmenté

Les frais de dossier

Il est important de savoir que cette opération n’est pas gratuite. Il y a en effet des frais de dossiers. L’établissement choisi pour traiter le regroupement de dettes prend notamment une commission. Celle-ci se chiffre en pourcentage du montant total à racheter. 

Le taux d’endettement revu

Le taux d’endettement met en balance la part des charges mensuelles avec celle des revenus. Il a donc un impact direct sur la capacité d’emprunt. En allégeant les mensualités, le regroupement de crédits peut permettre à une personne de solliciter une demande de financement pour un nouveau projet. 

Les conditions du rachat de crédits locataire

Obtenir un rachat de crédits peut être compliqué pour un locataire. Il ne possède pas une garantie aussi intéressante que la propriété d’un bien immobilier. Il représente donc un risque plus élevé pour un organisme prêteur. Toutefois, compliqué ne veut pas dire impossible. 

Certains éléments peuvent jouer en faveur du demandeur. Un salaire élevé, un contrat de travail à durée indéterminée sont autant de données qui pèsent dans la balance. Des revenus stables depuis longtemps le sont également pour ceux qui exercent en indépendant par exemple. Enfin, une situation bancaire en bonne santé, bien gérée, est un point positif. 

Le Rachat de crédits FICP

L’enregistrement au Fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP) est-il rédhibitoire ? Pour rappel, suite au constat de plusieurs incidents de remboursement ou d’un découvert prolongé, un établissement bancaire peut faire un signalement à la Banque de France. La personne détenant le compte est alors inscrite au FICP. Lorsque c’est le cas, pour demander un regroupement de créances, elle doit alors chercher des organismes financiers dédiés à son profil.

Bon à savoir : un droit d’accès au FICP existe. Pour cela, il faut contacter la Banque de France par le biais de son site internet, d’une de ses antennes physiques, ou par courrier postal. Dans tous les cas, il est demandé de montrer une pièce d’identité.

Avant de ne plus pouvoir payer les factures, lorsque les fins de mois sont difficiles, le rachat de crédits peut représenter une solution. Il permet de restructurer les dettes. Par leur regroupement en un seul emprunt, la gestion est simplifiée. Les mensualités sont allégées, une trésorerie est retrouvée pour le quotidien. En contrepartie, les échéances sont prolongées et l’emprunt total est augmenté.  

Donnez votre avis !