Afin de construire un patrimoine à long terme, le concept d’intérêt composé n’est pas à négliger. Considéré comme la huitième merveille du monde par Albert Einstein, ce concept vous aide à optimiser un placement financier. Pourtant, aujourd’hui encore, peu d’investisseurs en tirent profit. Quelle formule utiliser pour le calcul des intérêts composés ? Comment ces intérêts contribuent au succès d’un investissement ? On vous explique tout !

La définition des intérêts composés 

Avant de nous lancer dans le calcul des intérêts composés, commençons par définir ce qu’ils sont. À vrai dire, le concept n’a rien de complexe. On pourrait même le résumer en une phrase : l’argent génère de l’argent qui génère également de l’argent, et ainsi de suite. C’est ce qu’on appelle l’effet boule de neige : le principe même des intérêts composés. 

Pour vous aider à mieux visualiser ce système : imaginez placer de l’argent sur un livret d’épargne. Vous n’êtes pas sans savoir que vous obtenez des intérêts sur le montant placé. Sachez que les intérêts obtenus au cours d’une période génèrent leurs propres intérêts au cours des périodes suivantes. Des intérêts d’intérêt. 

En d’autres termes, au fil du temps, vous générez plus d’argent sur votre livret d’épargne.  Voilà ce qu’il faut comprendre de ce concept. Le calcul des intérêts composés prend donc en compte le capital initial (l’investissement de départ) ainsi que les intérêts accumulés et capitalisés au fil du temps. 

Et c’est toute la puissance de ce concept d’intérêt composé. Vous investissez un capital de base, et attendez qu’il fructifie grâce aux intérêts perçus. Votre investissement augmente de manière exponentielle. De quoi en faire un excellent allié dans la constitution d’un patrimoine sur le long terme.

Définition et calcul des intérêts composés

Le calcul des intérêts composés 

Une calculatrice d’intérêts composés en ligne

Pour réaliser comment ces intérêts vous apportent de l’argent, il est important de les calculer. Vous n’êtes pas à l’aise avec les chiffres ? Il existe des calculateurs d’intérêt composé en ligne. Bien souvent, ces types de simulateurs financiers vous demandent de mentionner les informations suivantes : 

  • Le capital initial 
  • Les versements réguliers 
  • La durée du placement
  • Le taux d’intérêt

Une simple formule pour le calcul des intérêts composés 

Une formule basique permet, vous-même, de calculer l’intérêt composé : 

Ct = C0 (1 + r)ᵗ 

Pour comprendre cette suite géométrique, voici comment interpréter ces différents composants : 

  • Ct se réfère à l’investissement final, soit la valeur acquise 
  • C0 concerne le montant initial placé 
  • r est le rendement en % de votre investissement sur une période précise  
  • t se réfère au nombre de périodes (mensuel, trimestriel, annuel)
  • (1 + r) fait référence à l’année de placement à un taux de rémunération précis 
  • à (1 + i) correspond à 1 année de placement au taux de rémunération prévu (par exemple 5 %)

Prenons l’exemple d’un investisseur avec un capital initial de 20 000 euros, placé pendant 10 ans à un taux de rendement de 6%. Si on applique la formule, voici ce que nous obtenons : 

Investissement final après avoir placé votre épargne pendant 10 années = 20 000 € x (1 + 0,06)¹⁰ = 35 817 €

Une patience qui finit par payer. Et plus vous attendez, plus ce placement sera fructueux. La même formule sur 30 ans permet d’obtenir un montant plus important encore.

20 000€ x (1 + 0,06)³⁰ = 114 870€ 

Bien évidemment, cette formule suppose que le taux d’intérêt ne change pas durant toute la durée de votre placement. Notez d’ailleurs que le taux d’intérêt annuel perçu sur un investissement est une variable imprévisible. 

L’avantage des intérêts composés 

Vous l’aurez sûrement compris : plus vous investissez tôt et longtemps, plus le taux d’intérêt composé sera intéressant, et plus l’investissement final sera satisfaisant. C’est une stratégie de placement sur le long terme, idéale pour faire fructifier votre capital. 

Au fil du temps, vous profitez de l’effet boule de neige provoqué par les intérêts accumulés. Vous n’avez rien d’autre à faire…si ce n’est de ne pas toucher au montant placé. Gardez l’objectif final en tête.

La clé du succès du concept de l’intérêt composé repose donc sur ce point : commencer tôt. Même avec des sommes loin d’être astronomiques, le calcul des intérêts composés permet de se rendre compte de la puissance de ce type d’investissement. 

Prenons l’exemple d’un parent qui dépose, avec un taux d’intérêt de 5%, 5 000 euros sur le compte épargne de son enfant à sa naissance. Lorsque ce dernier aura 18 ans, il pourra percevoir le montant suivant : 

5 000€ x (1 + 0,05)¹⁸ = 12 033€

Un beau cadeau à lui offrir !  

Bien choisir son placement 

Maintenant que vous avez compris la puissance des intérêts composés sur le long terme, ne négligeons pas un point : l’importance de bien choisir ses placements. Ces derniers ne doivent pas comporter énormément de frais. Dites-vous que la formule utilisée pour le calcul des intérêts composés n’inclut pas les taxes et impôts. En effet, vos revenus sont imposables…  

Heureusement, certains placements bénéficient d’une imposition réduite ou d’une absence de frottement fiscal, tant que l’épargnant respecte les critères de détention. C’est le cas des enveloppes fiscales suivantes : l’assurance-vie et le PEA. Ces placements permettent de pleinement profiter des avantages des intérêts composés.

Donnez votre avis !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici