Aie ! C’est la tuile. Votre compagnie d’assurance vient de résilier votre contrat. Dans quels cas a-t-elle le droit de vous radier ? Comment retrouver une assurance auto pour résilié ou malussé ? Devez-vous obligatoirement souscrire un nouveau contrat ? Et oui, tout comme l’assurance habitation, le contrat d’assurance auto est obligatoire afin de pouvoir circuler en France. Et même radié, vous serez obligé de contracter une assurance auto, pour d’obtenir votre précieuse vignette verte. Suivez notre guide pour découvrir comment être en règle dans une telle situation. 

Dans quels cas une compagnie d’assurance peut résilier un contrat ? 

Même si cette situation reste « rare », il est totalement légal pour votre assurance en ligne de résilier un contrat d’assurance auto. Seulement, pour y procéder, il devra pouvoir justifier d’un motif valable. Parmi les raisons, on retrouve les suivantes : 

  • cotisations impayées ;
  • fausse déclaration ;
  • changement de situation personnelle non signalé ou risqué ;
  • sinistres à répétition ; 
  • vente du véhicule.

Peu importe la raison invoquée, la compagnie d’assurance devra être en mesure de justifier le motif. Si votre contrat d’assurance auto vous protège contre les risques possibles d’accidents et autres dégâts ou pannes, vous avez aussi des obligations à honorer

Retrouver une assurance auto pour résilié ou malussé peut s'apparenter au parcours du combattant.
Retrouver une assurance auto pour résilié ou malussé peut s’apparenter au parcours du combattant.

Quelles sont les obligations d’un assuré ?

Tout d’abord, celle de régler le montant de votre cotisation, soit mensuelle, soit annuelle. En cas d’impayé, vous recevrez alors une mise en demeure, effective jusqu’à réception du montant réclamé. Votre contrat est alors suspendu. Deux cas se présentent alors, soit vous réglez votre dû et votre assurance reprend « normalement », soit vous ne payez pas et l’assureur procède alors à la radiation. 

Vous êtes également dans l’obligation de signaler tout changement de situation personnelle ou professionnelle à votre compagnie d’assurance. Tout manquement risquerait d’entraîner une absence de prise en charge en cas de sinistre, ou tout simplement la résiliation de votre contrat. Mariage, divorce, déménagement, conducteur du véhicule… Pensez à en notifier votre assureur !

Un autre cas où l’assureur peut décider de ne pas poursuivre votre contrat est la répétition d’accidents à bord de votre voiture. Vous êtes responsables d’accrochages à n’en plus finir ? Votre comportement au volant tend à s’aggraver ? Dans ce cas, votre profil conducteur en est fortement impacté et votre malus augmente considérablement. Cela n’est plus rentable pour la société d’assurance et elle prend la décision de rompre votre contrat.

Comment l’assureur doit-il procéder pour annoncer son intention de résilier le contrat ? 

Quel que soit le motif de résiliation, l’assureur devra obligatoirement vous prévenir par courrier, et plus précisément, par lettre recommandée avec accusé de réception. Le motif de résiliation devra également figurer sur le document de rupture de contrat.

Circuler en France sans assurance auto est passible d'une amende dépassant les 3000 €.
Circuler en France sans assurance auto est passible d’une amende dépassant les 3000 €.

Comment retrouver une assurance auto pour résilié ou malussé ? 

Les galères commencent. Retrouver une assurance auto pour résilié ou malussé peut être délicat. Les compagnies que vous contactez se montrent frileuses devant vos antécédents et ne souhaitent pas vous prendre en charge. Si vous pouvez toujours tenter de négocier une reprise de votre contrat par votre ancien assureur, ce n’est pas garanti que celui-ci accepte. 

La solution idéale est alors de se tourner vers un courtier en assurance auto pour résilié ou malussé. En effet, certaines compagnies d’assurance prennent en charge uniquement les profils dits « à risque » (c’est-à-dire avec une situation délicate ou un fort malus). Une aubaine pour retrouver un contrat d’assurance auto pour résilié ou malussé, en commençant par un devis pour votre voiture. Sachez toutefois que les compagnies d’assurances spécialisées appliquent généralement un tarif mensuel ou annuel plus élevé que la moyenne.

Vous aurez néanmoins la possibilité d’opter pour le contrat de votre choix, entre l’assurance au tiers, le contrat intermédiaire et l’assurance multirisques pour retrouver votre précieux sésame : la vignette d’assurance. 

Donnez votre avis !