L’industrie automobile : enjeu des essors technologiques spectaculaires

Les automobiles, à part leur place incontestable dans le transport terrestre, servent d’un critère d’évaluation de la situation financière de chaque citoyen actif. Au fur et à mesure de l’histoire, design et performances des autos et motos ont beaucoup changé.

La France, le berceau de toute civilisation automobile

A l’époque actuelle, il existe des milliers de marques de voitures et motocyclettes à travers le monde entier. L’industrie automobile française a pris naissance en 1769 lorsque Nicolas Cugnot a inventé la toute première automobile baptisée Cugnot. Il n’est pas ainsi étonnant si en 1903, l’Hexagone a enregistré 48,77% de la production mondiale d’automobiles.

Première voiture Cugnot

Et 155 constructeurs automobiles se sont déjà implantés dans le territoire français en 1914. Il faut ainsi noter qu’en 1894, en France la première course d’automobile, nommée « Concours de voitures sans chevaux ». Ce circuit n’est autre que l’actuel Paris-Rouen. En effet, l’histoire de la course et celle de la construction des automobiles vont toujours de pair.

Concernant particulièrement les motos, le 13 mars 1869, le brevet de la première motocyclette aussi bien mondiale que française a été déposé par le français Perreau. Cependant, la première utilisation justifiable de ce prototype date de 1871. Cela met ce génie à la place de l’inventeur des deux roues à moteurs.

Les évolutions technologiques des auto et motos françaises

Au départ, les rayons de roues ont été fabriqués en bois, le moteur fonctionne avec une propulsion à vapeur. En 1888, le premier moteur à 6 cylindres a été mis au point. Les découvertes ne s’arrêtaient pas là : la venue des pneumatiques Michelin en 1891 a marqué un grand tournant dans l’industrie automobile aussi bien en France que dans les autres pays concurrents. Les rayons en bois ont ainsi cédé leur place aux rayons métalliques.

En 1895, ce fut l’arrivée du moteur à explosion, travail entrepris par Amédée Bollée et ses fils. Ensuite, la transmission articulée permettant une traction avant complète a vu le jour en 1897. Cependant, l’ère des véritables voitures n’est pas venue qu’avec La Sirène en 1899. A l’aube du XXe siècle, les constructeurs se sont concentrés sur le design de leurs voitures. Les carrosseries hippomobiles se dégénèrent et des nouvelles conceptions plus modernes et plus séduisantes prennent le relai.

Ce qui ne veut pas dire que les géants français ont manqué d’apporter de nouvelles mises à jour en ce qui concerne les performances. Ainsi en 1953, la Citroën DS a été conçue avec des roues carrossées, une direction hydraulique, des freins à disques, une boite de vitesse automatique, ainsi que d’autres nouveaux accessoires. Et le lendemain du XXe siècle, les voitures électroniques débarquent et conquièrent le marché mondial. L’invention du calculateur, par le biais de la conception assistée par ordinateur (CAO) a marqué davantage le début de l’ère automobile contemporaine.

En ce qui concerne les deux roues, depuis 1871 où Perreau a inventé la toute première moto de l’histoire, c’était en 1902 que les bicylindres en V ont été mis au point par Bichrone. Et les découvertes se sont progressivement faufilées tout au long du XXe siècle. L’avènement de l’électronique et des standards antipollution ont contribué à des nouvelles conceptions dont les embrayages antidribble, les commandes d’accélérateur électronique, les systèmes de réduction de l’émission de gaz carbonique (CO2)...

Est-il possible de faire des économies sur l'achat d'une voiture ?

Pièces auto sur internet

« Oui forcément », tel est la meilleure réponse à cette question. Avec la communication digitale, moyennant le web, on peut acquérir aisément une voiture ou une moto avec des prix imbattables. Mais comment est-ce possible ? La statistique relate que 4 millions des Français ont fait recours aux boutiques en lignes pour acheter une voiture ou des pièces détachées automobile. Cela s’explique par le fait que sur internet, on peut trouver des marchandises ayant un prix 40% voire 60% moins cher que chez les concessionnaires ou revendeurs de pièces. Aussi pour commander vos pièces auto, nous pourrez vous tourner vers Oscaro, Piecesauto.com ou encore Motoblouz.com pour l'univers de la moto.

Les entrepreneurs s’investissent de plus en plus dans le webmarketing, du fait que la création d’une agence mandataire leur permet de se débarrasser d’éventuelles charges fixes. Ainsi, les mains d’œuvres sont plus restreintes, et il en est de même pour les locaux. De ce fait, ils peuvent réduire un peu le prix de ces articles de vente par rapport à celui des concessionnaires.

Cependant, il faut être prudent parce que les arnaques sont partout. Avant de cliquer sur « acheter », il faut vérifier la fiabilité du site du mandataire. De plus, il faut bien définir les produits qui conviennent au client. Ceci étant fait, on doit procéder à une comparaison des prix, sans utiliser aucun comparateur en ligne. Dans tous les cas contraires, l’intéressé perdra son argent pour rien. Une petite remarque, les deux roues peuvent être entretenues par soi-même, en suivant des tutoriels sur le net, et non les voitures.

Les mandataires Auto et moto

Les mandataires sont des groupes qui importent des voitures ou des motos d’un pays étranger (Belgique, Suisse, Italie, Allemagne…) ou de la France même. Pour ce faire, ils coopèrent avec divers concessionnaires. Ils possèdent des sites sur lesquels les internautes peuvent accéder aux différents catalogues des produits disponibles dans leur réseau. Ils s'appels Aramis Auto, Elite auto ou encore Auto-ies ou Auto Discount. En optant pour un mandataire, le client peut faire une économie puisque le prix y est considérablement plus bas que celui des concessionnaires (voir plus haut). Ces prix varient selon le pays de provenance de la voiture ou la moto en question, d’où l’importance de la comparaison de tarifs.

Mandataires auto

Le mode opératoire est simple pour faire une commande : consulter tout d’abord sur le site du mandataire le profil de la marchandise convoitée et si la décision est prise, il faudra l’indiquer à l’équipe commerciale pour qu’elle puisse établir le devis correspondant. Il existe diverses boutiques mandataires, chacune d’entre elles a ses spécificités en termes de marques. Ainsi, le client aura le choix entre les pays de provenance moyennant la marque : l’Allemagne pour le BMW, le Japon pour Hyundai, etc. Il est assez difficile de trouver un mandataire moto, faute de normes communes UE régissant la circulation des deux roues.

Aussi bien asiatiques, européennes qu’américaines, ces firmes constructrices d’automobiles doivent toutes rendre respect aux grands ingénieurs français à qui a été décerné le prix de la première découverte. Actuellement, même l’achat d’une voiture ou moto a été facilité, grâce à l’avènement du numérique.