Quelle est la procédure en cas de sinistre auto ?

0
135

Personne ne peut vraiment être préparé à un accident de circulation, ou à un sinistre avec une voiture. Lorsque cela se produit, il est facile de céder à la panique et de faire des erreurs dans la précipitation, ce qui peut vous coûter plus tard, l’indemnisation de votre assurance auto. Pour éviter ce genre de situation, nous vous proposons de découvrir ici quelle est la bonne procédure à suivre face à un sinistre automobile.

sinistre assurance auto

Sommaire

Quelles sont les étapes à suivre en cas de sinistre assurance auto ?

Il existe en réalité, plusieurs types de sinistre qui peuvent impliquer votre voiture. Il peut s’agir d’un accident de la circulation, d’un accident domestique, ou même d’un problème survenu sur un parking ou une aire de stationnement. Quoi qu’il en soit, si vous voulez vous protéger, et avoir la garantie d’être indemnisé par votre assurance auto, vous devez suivre les différentes étapes que voici.

Faire un constat

La première étape en cas de sinistre assurance auto, c’est la réalisation d’un constat. Il faut savoir à ce propos, que le sinistre représente un événement, qui conduit à des dommages qui peuvent être matériels et/ou corporels.

Ces dommages peuvent vous concerner vous, une tierce personne, ou uniquement la voiture. On parle donc de sinistre automobile, en cas d’accident de la route, de bris de glace, de vol, d’incendie, etc. Le plus important à savoir, quelle que soit la gravité du sinistre, votre tout premier réflexe doit être de faire un constat amiable.

Vous devez bien remplir ce document, et y inclure toutes les informations qui pourront aider l’assureur à traiter plus rapidement votre dossier. Ainsi, on recommande aux automobilistes, de toujours avoir à portée de main, un formulaire de constat prêt à être rempli.

Déclarer le sinistre

Dès que le formulaire de constat est rempli, vous devez automatiquement déclarer le sinistre à votre assureur. Vous devez savoir que c’est en fonction de la date de déclaration de ce sinistre, que sera déterminée la date de votre indemnisation.

Il faut noter aussi que selon le sinistre, il existe un délai légal de déclaration, au bout duquel vous ne pourrez plus exiger un remboursement de votre assureur. Par exemple, pour un vol de voiture, le délai pour déclarer le sinistre à l’assurance est de 2 jours ouvrés. En cas de bris de glace ou d’accident de voiture, le délai est de 5 jours ouvrés.

N’entamer aucune réparation

Sur le coup, après un sinistre, vous pouvez être tenté de faire appel à votre dépanneur ou un mécanicien, pour réparer les dégâts. Évitez d’entreprendre cette démarche, sans obtenir l’accord de votre assureur. En effet, la première personne que vous devez contacter pour prendre en charge un sinistre automobile, c’est la compagnie d’assurance. C’est elle qui vous guidera tout au long de la procédure, pour faciliter le versement de votre indemnisation.

Prendre son mal en patience

Pour finir, vous devez faire preuve de patience, en attendant la proposition d’indemnisation de votre assureur. Les délais légaux varient à ce niveau, en fonction de la nature du sinistre.

Sinistre auto : c’est le moment de tester votre assurance !

Être victime d’un accident ou d’un sinistre auto, c’est loin d’être l’idéal. Même si l’on souscrit tous à une assurance automobile, personne ne souhaite vraiment se retrouver dans cette situation.

Cependant, lorsque cela se produit, c’est l’occasion pour vous de tester réellement, l’efficacité de votre compagnie d’assurance. C’est à ce moment que vous pourrez découvrir les failles telles que le manque de suivi, le mauvais service client, etc. Vous pourrez donc profiter de l’occasion pour faire jouer la concurrence, et chercher une offre beaucoup plus adaptée à vos besoins.

Ainsi, vous savez désormais comment procéder lorsque vous vous retrouvez face à un sinistre automobile.

A lire aussi : Comment bien choisir ses pneus de voiture

5/5 - (1 vote)