Évaluer la valeur de revente d’un véhicule avant l’achat : 05 conseils utiles pour y arriver

0
51
Évaluer la valeur de revente d'un véhicule avant l'achat : 05 conseils utiles

Vous envisagez d’acquérir un nouveau véhicule. Une décision mûrement réfléchie qui vous amène désormais à évaluer sa valeur de revente future. C’est en partie ce qui vous aidera à négocier le meilleur prix et à déterminer si l’investissement en vaut la peine. Évaluer cette valeur représente un exercice délicat auquel il convient d’accorder toute l’attention requise. Comment alors s’y prendre efficacement ?

Sommaire

Effectuer des recherches approfondies sur le modèle et l’année

Avant d’acheter un véhicule, il faut mener des recherches approfondies sur son modèle et son année de production. Chaque combinaison modèle-année a sa propre courbe de dépréciation unique. Ladite courbe est influencée par de nombreux facteurs tels que la marque, la popularité, la fiabilité et les performances globales du véhicule.

Évaluer le taux de dépréciation typique

Certains modèles et années conservent mieux leur valeur sur le marché de l’occasion que d’autres. C’est pourquoi il est capital d’examiner attentivement les taux de dépréciation typiques pour le véhicule spécifique que vous envisagez d’acheter. Consultez des sites web d’évaluation de véhicules d’occasion réputés. Parcourez les forums de discussion automobiles et n’hésitez pas à demander l’avis d’experts du secteur.

Au cours de vos recherches, vous découvrirez probablement que certains modèles et années bénéficient d’une excellente réputation en matière de fiabilité et de durabilité. C’est ce qui se traduit par des valeurs de revente plus élevées. D’autres, en revanche, souffrent peut-être de problèmes récurrents ou de rappels. Cela peut nuire considérablement à leur côte sur le marché de l’occasion.

Tenir compte de la tendance

Gardez aussi à l’esprit que les véhicules populaires et très demandés ont tendance à mieux conserver leur valeur. Les modèles de niche ou peu communs, eux, vont parfois perdre leur valeur plus rapidement. Pourquoi ? En raison d’une demande plus faible sur le marché de l’occasion.

Lire aussi : Quel est le parcours d’achat d’un véhicule en 2022 ?

Prendre en considération les options et l’équipement

Évaluer la valeur de revente d'un véhicule avant l'achat : 05 conseils utiles pour y arriver

Au-delà du modèle et de l’année, les options et l’équipement installés sur un véhicule ont un impact significatif sur sa valeur de revente. Un véhicule bien équipé et doté de nombreuses options séduisantes conservera généralement mieux sa cote sur le marché de l’occasion qu’une version dénudée.

Lors de votre évaluation, portez une attention particulière aux équipements haut de gamme tels que :

  • le toit ouvrant panoramique ;
  • les sièges en cuir chauffants/ventilés ;
  • les systèmes avancés d’aide à la conduite.

Ces caractéristiques sont très prisées par de nombreux acheteurs et peuvent considérablement rehausser la valeur résiduelle.

À l’inverse, un véhicule très basique et dépouillé d’options pourrait se déprécier plus rapidement, car il sera probablement moins attrayant pour les futurs acheteurs potentiels. Par conséquent, tenez compte de ce facteur important lors de l’évaluation de la valeur de revente.

Examiner l’historique d’entretien

Un véhicule bien entretenu avec tous les changements périodiques (huile, filtres, etc.) effectués aura indéniablement une meilleure valeur de revente. Exigez les dossiers d’entretien complets du propriétaire actuel. Examinez-les attentivement pour vous assurer que toutes les révisions ont été rigoureusement suivies.

Si les dossiers sont incomplets, manquants ou douteux, cela devrait sonner l’alarme. Cela pourrait en effet dissimuler des problèmes plus graves ou un manque d’entretien flagrant, ce qui réduirait considérablement la valeur résiduelle du véhicule.

Lire aussi : Comment bien entretenir son véhicule ?

Inspecter minutieusement l’état général

Évaluer la valeur de revente d'un véhicule avant l'achat : 05 conseils utiles pour y arriver

Outre l’entretien, l’état cosmétique global impacte aussi la valeur résiduelle. Inspectez soigneusement la carrosserie pour détecter tout dommage ou rayure majeur. Vérifiez également l’intérieur ; les sièges, la moquette, le tableau de bord, etc. Un véhicule en parfait état se revendra nettement mieux.

Tenir compte du kilométrage

Le kilométrage total est l’un des facteurs les plus cruciaux pour la valeur de revente. Plus un véhicule a roulé, plus sa côte baissera. Mais au-delà des chiffres bruts, examinez aussi le type de conduite (ville, autoroute, etc.). Un véhicule astreint à de longs trajets autoroutiers se portera généralement mieux qu’un citadin.

N’oubliez pas de scruter l‘évolution générale du marché automobile. Les préférences des acheteurs et la popularité de certains modèles peuvent influer considérablement sur leur valeur résiduelle future. Un véhicule à la mode aujourd’hui pourrait ne plus l’être dans quelques années, et vice-versa.

En clair, évaluer correctement la valeur de revente d’un véhicule convoité demande du temps et des efforts, certes. Mais s’astreindre à cette analyse approfondie est indispensable pour éviter les mauvaises surprises. Si vous tenez compte de ces conseils judicieux, vous augmenterez grandement vos chances de négocier le meilleur prix.

Donnez votre avis !