Comment verifier l’etat de la vanne EGR ?

Comment verifier l’etat de la vanne EGR ?

La vanne EGR de votre véhicule contribue à minimiser les émissions nocives. Cependant, pendant son fonctionnement, elle crée de la suie, également appelée calamine, qui peut obstruer votre vanne EGR. En cas de dysfonctionnement, il n’est généralement pas nécessaire de remplacer le composant en question. Découvrez dans cet article comment tester et nettoyer votre vanne EGR électronique !

Quand est-il utile de remplacer la vanne EGR ?

Parfois, il suffit d’un simple nettoyage pour régler votre problème. Les vannes EGR électriques, en revanche, devront presque toujours être remplacées si la partie de commande électrique de la vanne est cassée. En outre, l’électrovanne de dépression doit aussi être inspectée par rapport aux vannes pneumatiques.

Dans tous les cas, nous conseillons vivement aux conducteurs qui roulent beaucoup en ville d’entretenir leur vanne EGR en roulant à haut régime pendant quelques kilomètres de temps en temps (en 4ᵉ par exemple). Cette astuce aura pour effet de débarrasser la vanne EGR d’une partie importante des dépôts qui se sont accumulés à la fois sur la pièce elle-même, et dans le circuit d’échappement. En cas de besoin, vous pouvez toujours remplacer votre vanne egr si cela vous semble obligatoire.

Quelle est la fonction d’une vanne EGR ?

Les gaz d’échappement d’un moteur diesel sont rejetés dans l’atmosphère lorsque le moteur tourne. Afin de se conformer à la réglementation européenne anti-pollution, les constructeurs automobiles ont été obligés d’ajouter une partie de soupape qui redirige ces gaz vers le système d’injection, où ils sont brûlés une seconde fois. Même si cet équipement est assez innovant, il présente un inconvénient de taille : il obstrue le système d’injection, entraînant dans certaines situations le blocage complet de la vanne EGR. 

Bien que le clapet d’une soupape bloquée reste en position fermée, votre voiture continue de fonctionner comme si tout était normal. En revanche, elle pollue davantage l’environnement. Un clapet ouvert en permanence, au contraire, risque de causer des dommages importants à votre système d’admission.

Comment verifier l'etat de la vanne EGR ?

Quelle est la cause d’un dysfonctionnement de la vanne EGR ?

Les particules présentes dans le flux de gaz d’échappement carbonisent à la longue les surfaces intérieures des soupapes de retour des gaz d’échappement. Les problèmes ou défauts courants des vannes EGR concernent, entre autres, les câbles, les joints, les tuyaux et l’intérieur de la vanne. Par conséquent, la soupape ne s’ouvre et ne se ferme plus de manière normale, et le gaz d’échappement n’est pas introduite dans le processus de combustion.

Alors que la soupape de recirculation des gaz d’échappement des véhicules antérieurs durait souvent toute la vie du véhicule, un nombre croissant de défauts de la soupape de recirculation des gaz d’échappement de certains modèles plus modernes a été signalé ces dernières années. Certaines voitures diesel ont connu une augmentation du nombre de difficultés, notamment après une mise à jour du logiciel. Le taux de recirculation des gaz a été augmenté, ce qui explique pourquoi les soupapes EGR de certains véhicules se bouchent après peu de temps.

Un autre facteur pouvant contribuer au blocage du système est la perte d’huile dans la zone de la culasse ou du turbocompresseur du véhicule. Les vapeurs d’huile créées lors de la combustion ont le potentiel de provoquer l’encrassement de la soupape EGR assez rapidement.

Quelle est la meilleure façon de nettoyer et d’entretenir une vanne EGR ?

Avec le détartrage par injection d’hydrogène FlexFuel, vous pouvez éliminer les dépôts de suie de votre moteur à un coût moindre. Il n’y a pas d’introduction de composés chimiques et/ou corrosifs dans votre moteur, ce qui rend cette procédure autant efficace que non agressive. Vous pourrez ainsi déterminer si votre vanne EGR fonctionne bien ou non, ce qui vous évitera potentiellement de devoir la remplacer.

Donnez votre avis !