Ça y est ! Vous vous êtes décidé à accueillir un nouveau membre dans la famille. Non, on ne parle pas d’un nouveau-né, mais bien d’un compagnon à quatre pattes. Si la décision est prise, il vous reste encore à savoir comment faire pour trouver un chiot ou un chaton à adopter. On vous explique les démarches à entreprendre.

Adopter un animal : les questions à se poser en amont

Cette décision n’est pas à prendre à la légère. En effet, l’adoption d’un animal, quel qu’il soit, entraîne de nombreuses responsabilités. On ne le répétera jamais assez, un animal n’est pas un jouet. Outre son côté mignon qu’on prend plaisir à cajoler, il faut pouvoir s’en occuper, à la fois au niveau du temps à lui consacrer, mais aussi au niveau du budget.

Prendre soin d’une petite boule de poils nécessite souvent de passer par la case vétérinaire. Cela entraîne généralement des frais qu’il est important de prendre en considération avant l’adoption. Réfléchissez bien sur vos capacités financières à pouvoir prendre soin de votre animal.

Un chiot, aussi mignon soit-il, n'est pas un jouet.
Un chiot, aussi mignon soit-il, n’est pas un jouet.

En plus de l’aspect financier, examinez votre situation quotidienne : peu de temps libre après le travail ? Des week-ends et des vacances à l’étranger qui s’enchaînent ? Un appartement exigu ? Une maison en bord de route ? Des enfants en bas âge ?

Vous l’aurez compris, adopter un animal demande de s’en occuper et de s’organiser un minimum avant son arrivée. Surtout qu’un animal de compagnie, et plus particulièrement les chiens et les chats, ont une espérance de vie comprise entre 10 et 20 ans.

Pour résumer, voici les sujets sur lesquels se concentrer avant d’adopter :

  • disponibilité et temps libre ;
  • logement adapté ;
  • capacités financières ;
  • engagement ;
  • allergie / propreté.

Comment trouver un chiot ou un chaton à adopter ?

Votre décision est prise : vous allez adopter un animal de compagnie. Seulement, comment trouver un chiot ou un chaton à adopter ? Comment éviter les arnaques et privilégier les meilleures conditions de vie des animaux ? Effectuer sa recherche pour trouver un chiot ou un chaton à adopter passe désormais souvent par la case internet. Mais le risque de se faire avoir a également pris de l’ampleur.

Comment trouver un chiot ou un chaton à adopter ?
Comment trouver un chiot ou un chaton à adopter ?

On ne peut que vous conseiller de vous tourner vers un site spécialisé en petites annonces qui a à cœur de garantir des conditions d’élevage irréprochables. Certaines plateformes, comme www.chiot-et-chaton.fr, contrôle systématiquement l’identité et la qualité d’élevage des éleveurs inscrits. L’assurance d’adopter un chiot ou un chaton dans les meilleures conditions.

D’autres services sont également disponibles sur le site, comme la réservation directe via la plateforme, le paiement sécurisé, un délai de rétractation et une extension de garantie. Autrement dit, l’assurance d’adopter un animal dans des conditions sécurisées. Et puisque, lorsque l’on choisit son compagnon à quatre pattes, on fonctionne souvent au « coup de cœur », le site internet chiot-et-chaton.fr publie des annonces récentes d’animaux qui sont disponibles. De quoi éviter les frustrations provoquées lorsque l’animal pour lequel on craque est déjà réservé.

Accueillir son nouveau compagnon : comment procéder ?

Avant d’aller chercher votre nouvelle petite boule de poils, il convient de préparer quelque peu son intérieur. Votre logement doit ainsi contenir quatre zones bien distinctes :

  • Une zone de repos ;
  • Une zone d’alimentation ;
  • Une zone d’élimination (pour les chats uniquement) ;
  • Une zone pour s’amuser.

Ces quatre zones nécessitent forcément d’acquérir du matériel supplémentaire : un panier, un coussin, des gamelles, des croquettes, une litière pour les chats, des jouets… Une charge financière supplémentaire qu’il faut également prendre en compte. Surtout que le matériel devra être renouvelé dans le temps.

Avec des jouets à mordiller, les chiots ne s'attarderont pas sur vos chaussons.
Avec des jouets à mordiller, les chiots ne s’attarderont pas sur vos chaussons.

Prévenir l’entourage

Avant d’accueillir votre animal de compagnie, prévenez votre entourage direct, comme éloigné. Expliquez à vos enfants qu’un chiot ou un chaton aime forcément jouer, mais qu’il faudra faire attention, de ne pas le brusquer ou lui faire peur lorsque celui-ci découvrira pour la première fois son nouvel environnement. Il conviendra également de leur dire qu’un bébé animal a besoin de beaucoup de temps pour se reposer, en journée comme la nuit. Ainsi, ils ne devront pas constamment les solliciter.

Prenez le temps de prévenir votre entourage indirect : propriétaire si vous êtes locataire de votre logement, compagnie d’assurance habitation (en effet, l’arrivée d’un animal dans le foyer peut légèrement modifier votre contrat), et vos voisins, afin qu’ils ne soient pas alertés si votre chiot se met à aboyer.

Le jour où vous accueillez votre animal, veillez à être disponible. Ne prévoyez pas d’autres activités ou déplacements afin de vous consacrer à 100% à votre animal. Laissez-le explorer seul son nouvel environnement, visiter les pièces auxquelles il a accès, renifler les moindres recoins de votre intérieur, découvrir son environnement extérieur (jardin ou balcon)… Il est très important que celui-ci soit autonome dans la découverte de son nouveau lieu de vie. Ne le forcez pas à vous suivre, il doit y aller à son rythme.

Les premiers instants de découverte sont souvent chargés en émotion.
Les premiers instants de découverte sont souvent chargés en émotion.

En effet, le transfert dans un nouveau lieu de vie pour un chiot ou un chaton peut être vécu comme un moment de stress. Soyez indulgent avec lui si son comportement dérive. Après tout, ce n’est encore qu’un bébé animal qui fait son entrée dans sa nouvelle vie et qui vient de quitter son élevage et tous ses repères (odeur de la mère, compagnie de ses frères et sœurs, etc …).

Budget : combien coûte un animal de compagnie ?

Pour bien répondre à cette question, il convient de prendre en compte plusieurs aspects.

Le prix d’acquisition

Trouver un chiot ou un chaton à adopter implique forcément un coût qui varie selon différents critères :

  • la race ;
  • le pedigree ;
  • le sexe ;
  • l’âge ;
  • les frais d’élevage.

Le prix d’un chiot ou d’un chaton est généralement plus élevé chez les éleveurs car les conditions de vie sont aussi plus agréables.

Le prix des accessoires

Avant d’accueillir un animal, vous devez vous équiper du matériel nécessaire pour lui garantir un quotidien confortable.

La nourriture

Selon les races et les gabarits, le budget croquette et pâté sera plus ou moins élevé.

Les soins

La visite chez le vétérinaire est incontournable pour les chiots et les chatons.
La visite chez le vétérinaire est incontournable pour les chiots et les chatons.

Entre les soins « courants » (notamment le toiletteur pour les chiens), les soins « obligatoires » (vaccination ou castration), et les soins « urgents » (maladie), le budget consacré au vétérinaire peut largement varier d’une race à l’autre et d’une année à l’autre. Sachez qu’une assurance spéciale pour animaux peut vous aider à combler quelques frais.

Donnez votre avis !