Comment devenir soigneur animalier ?

Comment devenir soigneur animalier ?

Le métier de soigneur animalier intéresse de plus en plus de personnes, aussi bien des jeunes que des adultes. Cet engouement est apparu suite aux émissions et aux reportages qui présentent le métier de soigneur animalier et rassemblent des millions de téléspectateurs.

Cet article – rédigé avec l’aide d’un professionnel qui travaille dans un zoo – vous expose comment devenir soigneur animalier. Il sera décliné en plusieurs parties, en fonction de la situation de chacun. Que vous soyez collégien, bachelier ou adulte en quête de reconversion, il y aura sans doute des informations qui vous seront utiles.

Comment devenir soigneur animalier dans un zoo ?

Avant d’aborder les voies qui mènent vers ce métier, il est important de connaître le rôle du soigneur animalier dans un zoo. Mais aussi de savoir quelles sont les compétences que l’on doit développer pour occuper un tel poste. Nous vous conseillons aussi de consulter la vidéo suivante, qui fait le résumé de ce qui va suivre.

Qu’est-ce que le métier de soigneur animalier ?

Un soigneur animalier n’est pas isolé dans l’organigramme d’un zoo. Il travaille au sein d’une équipe. Il suit les directives et les procédures mises en place par le chef animalier ou par le directeur de l’établissement lui-même.

Le soigneur animalier est un ouvrier ou un technicien d’élevage. Il travaille quotidiennement au nourrissage des animaux et à l’entretien des installations d’élevage. Ses activités régulières sont :

  • Préparer les rations
  • Distribuer les aliments aux animaux
  • Surveillez l’état de santé de chaque individu
  • Nettoyer les loges, cages et enclos

Dans les plus petits parcs zoologiques, les soigneurs animaliers sont très polyvalents. Ils s’occupent aussi de nettoyer les espaces mis à disposition des visiteurs (toilettes, aires de pique-nique, aires de jeux, …), d’entretenir les massifs fleuris et parfois même de construire des enclos. Ces soigneurs animaliers sont aussi amenés à animer des ateliers pédagogiques pour les scolaires et à faire des présentations aux visiteurs. C’est le cas des nourrissages commentés et des visites des coulisses du zoo. Les soigneurs animaliers accueillent et encadrent les nombreux stagiaires qui viennent s’initier et se forment à l’élevage de la faune sauvage.

Comment devenir soigneur animalier ?
Pour travailler avec le roi des animaux, il faut savoir respecter strictement les consignes de sécurité

Dans les établissements zoologiques de grande taille, les soigneurs animaliers sont généralement répartis dans différents secteurs. Chaque secteur est consacré à une zone du parc ou à un type d’animaux en particulier. On peut ainsi trouver un secteur pour les fauves, un secteur pour les éléphants, un secteur pour les oiseaux…

Le travail des soigneurs animaliers est alors spécialisé et moins polyvalent. Les activités pédagogiques peuvent alors dépendre d’un secteur à part entière qui emploie des animateurs. Il en sera de même pour l’entretien des espaces verts et la construction des enclos, qui seront du ressort d’un service technique.

Quelle que soit l’importance de leur établissement, les soigneurs animaliers sont de plus en plus amenés à s’occuper de l’aspect comportemental du bien-être animal. Pour limiter l’ennui des animaux captifs, ils réalisent des enrichissements du milieu. C’est-à-dire qu’ils introduisent régulièrement dans les enclos des jeux pour rendre actifs leurs occupants. Les soigneurs animaliers mettent aussi en place des entraînements médicaux. Ceci revient à dresser les animaux et à les habituer à des auscultations du vétérinaire. L’entraînement médical demande des connaissances en éthologie et beaucoup de rigueur. Il permet de limiter le stress chez les animaux et de renforcer la sécurité pour les personnes qui doivent intervenir.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le soigneur animalier ne soigne pas les animaux. Il ne peut occuper la fonction d’un vétérinaire. Car seul ce dernier à le droit de prescrire des traitements à des animaux malades et peut réaliser des chirurgies ou d’autres soins invasifs tel que des injections. Par contre, le soigneur animalier peut changer des pansements ou donner les médicaments prescrits par le vétérinaire. Il peut aussi l’assister durant les opérations chirurgicales, comme le fait un auxiliaire de santé animale dans une clinique vétérinaire. Il peut aussi capturer un animal au filet ou bien en utilisant un fusil hypodermique.

La diversité des tâches qui peuvent être confiées à un soigneur animalier et la technicité de certaines d’entre elles justifient pleinement que des formations soient mises en place pour mieux former à ce métier.

Quel diplôme pour travailler dans un zoo ?

À l’origine, le métier de soigneur animalier ne nécessitait aucune formation particulière. On constatait seulement que les profils agricoles étaient avantagés pour le recrutement. Mais il s’agissait bien souvent des seules personnes intéressées par cette profession. Car le métier de soigneur animalier n’a pas toujours connu le succès qu’il rencontre actuellement.

De nos jours, la situation autour du métier de soigneur animalier a changé sur deux points majeurs :

  1. Le métier de soigneur animalier est valorisé par des séries et des reportages télévisés
  2. Les parcs zoologiques endossent des missions environnementales ambitieuses

Actuellement, les parcs zoologiques – qu’ils soient établissements publics ou sociétés privés – ont besoin d’une main d’œuvre qualifiée, capable de s’adapter aux contraintes de leurs activités et parfaitement informée sur les spécificités de leur métier.

Des changements dans les habitudes des recruteurs se sont progressivement imposés à partir des années 2000. Et pour répondre au besoin du secteur des parcs zoologiques, des écoles et des centres de formation ont ouvert des cursus afin de mieux préparer les futures candidats à l’embauche au métier de soigneur animalier.

La première formation française de soigneur animalier a été créée par la Maison familiale et rurale de Carquefou, dans le département de Loire-Atlantique. Cette formation existe toujours et est l’une des plus connues dans la profession. Elle dure une année scolaire et alterne plusieurs périodes en classe avec des stages dans des parcs animaliers.

Deux autres écoles de soigneur animalier sont aussi bien vues des recruteurs. Il s’agit du CFPPA du Lot, situé à Gramat et du CFPPA du Loir-et-Cher basé à Vendôme. Le mode d’apprentissage est le même que celui dispensé par la MFR de Carquefou.

Comment devenir soigneur animalier ?
En plus d’être passionnés de faune sauvage, les soigneurs animaliers doivent être polyvalents.

Face à la demande de centaines de jeunes et d’adultes qui souhaitent se reconvertir, d’autres écoles ont ensuite ouvert leurs portes. Et actuellement c’est plus d’une dizaine d’établissements scolaires qui reçoivent des étudiants pendant une ou deux années. Citons quelques centres de formation qui font de plus en plus parler d’eux : La Ferme Souchinet, Siane Formation et Lycée Saint-Joseph.

Il faut aussi signaler l’existence de formation à distance. Les établissements les plus connus sont l’IFSA et la Préparation soigneur animalier. Ce dernier cours en e-learning propose des cycles de visioconférences animées par des professionnels des parcs zoologiques. Ce type de cursus permet d’aborder le monde des zoos et de s’informer sur le métier de soigneur animalier

Mais sachez que le marché du travail est limité et qu’actuellement sortent plus de diplômés que les parcs zoologiques français peuvent en embaucher. Il est donc plus prudent de s’orienter vers une école reconnue par la profession et qui délivre un titre professionnel visé par l’État. Mais il est aussi plus prudent de suivre un enseignement supérieur (BTSA, licence,…) avant de s’engager dans cette voie.

Pour en savoir davantage sur les écoles et les centres de formation qui préparent au métier de soigneur animalier en parc zoologique en France et en Belgique, ainsi que sur les titres professionnels validés par l’État français, consultez l’annuaire sur la page suivante : https://formationsoigneuranimalier.fr/pages/les-formations-de-soigneur-animalier-en-france-et-belgique

Comment faire des stages en parcs zoologiques ?

Avant d’obtenir un CDI à temps complet, la plupart des soigneurs animaliers de zoo ont commencé par faire des stages non rémunérés dans des parcs animaliers et des fermes pédagogiques.

C’est le chemin qu’empruntent la plupart des futurs soigneurs animaliers. Et il est commun de rencontrer des candidats qui cumulent plusieurs mois de stages réalisés dans plusieurs établissements.

Mais la durée totale des stages ne garantit pas d’être employé par la suite. Pour maximiser ses chances d’être sélectionné par un recruteur, il est important d’effectuer des stages dans des parcs zoologiques reconnus. Mais aussi d’y obtenir des observations positives.

En effet, les responsables animaliers et les directeurs sont attentifs aux comportements et à l’engagement des stagiaires. C’est généralement les plus performants et enthousiastes qui seront embauchés à un poste saisonnier ou qui obtiendront dans un premier temps du CDD, avant d’obtenir un CDI.

Comment devenir soigneur animalier ?
Pour des raisons de sécurité, certains parcs zoologiques n’acceptent que les stagiaires en formation dans les écoles de soigneur animalier.

Trouver des parcs zoologiques où effectuer des stages n’est pas aussi simple. Même si vous leur proposez gratuitement votre aide pendant plusieurs semaines.

Pour trouver un parc zoologique qui répond aux normes de bien-être animal, nous vous conseillons de consulter la liste des zoos membres de fédérations professionnelles, comme l’AFDPZ et l’EAZA.

Puis envoyez votre candidature à tous les établissements. Car sachez que peu seront en mesure de vous recevoir. Car même en matière de stage, il existe une forte concurrence entre les candidats.

Les plus grands parcs zoologiques comme le ZooParc de Beauval, le Zoo de la Flèche ou le Zoo d’Amnéville sont très sollicités. Il est très difficile de recevoir une réponse positive de leur part. Car ces zoos réservent surtout leurs places à des étudiants des écoles de soigneur animalier partenaires.

Comment devenir soigneur animalier après la 3ème ?

Beaucoup de collégiens souhaitent s’écarter des filières généralistes et devenir soigneur animalier après leur classe de troisième. Comme nous l’avons expliqué plus haut, il est conseillé de suivre une formation de soigneur animalier avant de postuler dans un zoo. Il faut aussi savoir que les établissements n’emploient que très rarement des personnes mineures. Et leur choix s’oriente surtout vers des personnes d’une vingtaine d’années.

Si vous êtes en classe de troisième et que vous souhaitez devenir soigneur animalier, nous vous conseillons de poursuivre vos études jusqu’au baccalauréat au strict minimum. Si vous n’êtes pas attiré par les matières générales et que vous ne souhaitez pas intégrer un lycée classique, vous pouvez suivre un enseignement agricole.

Les bacs pro et les bacs technologiques permettent de se rapprocher de l’élevage et des parcs zoologiques. Ils vous offrent aussi la possibilité de vous réorienter si par la suite le secteur des zoos ne vous intéresse plus.

Signalons que la MFR de Carquefou a mis en place une filière à partir d’une classe de seconde afin d’obtenir un bac pro CGEA, option sensibilisation animalier. En trois années et après une classe de troisième un jeune peut intégrer ce cursus agricole, où cours duquel il effectuera des stages dans des parcs animaliers. Après l’obtention de son baccalauréat, il peut poursuivre par la formation de soigneur animalier dispensée par la MFR. Mais il est aussi possible de suivre un autre parcours avec un BTSA, puis une licence professionnelle.

Comment faire une reconversion de soigneur animalier ?

Il est fréquent que des adultes souhaitent changer de métier pour devenir soigneur animalier. Parfois pour quitter un emploi de cadre avec un salaire attractif et des responsabilités. Il n’y a pas d’interdit, mais chacun doit peser les répercussions d’un tel changement de carrière.

Le métier de soigneur animalier est contraignant, car il demande de travailler un week-end sur deux et durant la plupart des vacances scolaires. Ceci est peu compatible avec une vie de famille.

Le travail avec les animaux est plaisant, mais n’en demeure pas moins physique et fatiguant. Dans les faits, on remarque que peu de soigneurs animaliers ont plus de quarante ans. Ce n’est pas un hasard. Il faut savoir que le reclassement à un autre poste est peu probable, car au sein des parcs zoologiques, les postes d’encadrement sont peu nombreux. Le besoin se situe vers des postes manuels.

Comment devenir soigneur animalier ?
Il est rare que des soigneurs animaliers travaillent jusqu’à l’âge de la retraite, pensez-y avant de faire une reconversion.

Avant de quitter votre emploi pour vous engager dans une reconversion, nous vous conseillons de faire une demande de PMSMP auprès de Pôle Emploi. Il s’agit d’établir un contrat d’immersion au sein d’une entreprise. C’est l’équivalent d’un stage. Vous aurez la possibilité de vous mesurer avec la réalité de ce métier durant une période qui peut atteindre quatre semaines.

Comme vu plus haut, il est conseillé de reprendre des études pour obtenir une qualification. Ceci augmente les chances de décrocher un emploi. La MFR de Carquefou propose des contrats de professionnalisation aux adultes sans condition de diplôme. Mais ces opportunités sont rares.

Le coût des formations est souvent élevé. Il se situe entre 4000 et 8000 euros pour une année. Mais il existe des possibilités de faire financer cette reprise d’étude par sa région, son département ou par Pôle Emploi. Le CPF peut-être mobilisé pour financer les formations reconnues par l’État.

Quel est le salaire d’un soigneur animalier ?

Un soigneur animalier débutant est payé au SMIC. Une convention collective fixe les grilles de progression, mais sachez dès maintenant qu’un emploi de soigneur animalier ne permet pas d’accéder à un salaire très attractif. La motivation repose principalement sur la passion pour les animaux.

Devenir chef animalier permet d’obtenir une rémunération plus intéressante. Mais il est souvent question d’être gratifié au préalable par un certificat de capacité et d’être prêt à endosser de nouvelles responsabilités, notamment en assurer l’aspect administratif et la gestion des ressources humaines.

La plupart des chefs animaliers sont d’anciens soigneurs animaliers. Mais ils ont aussi une expertise en élevage qu’il tire d’une passion pour les animaux sauvages.

Pour résumer

Le métier de soigneur animalier rencontre beaucoup de succès ! Malheureusement le nombre d’emplois est assez limité. Pour avoir plus de chance d’intégrer un zoo, il est fortement conseillé de faire des stages et de suivre une formation spécialisée.

Il faut aussi prendre conscience que ce métier est idéalisé et qu’aimer les animaux ne suffit pas. Dans la réalité, il expose à de nombreuses contraintes personnelles. Pour être soigneur animalier, il faut être en bonne condition physique et capable de travailler à l’extérieur par tous les temps. Il faut savoir suivre les procédures et être apte à travailler un week-end sur deux, durant des jours fériés et au cours des vacances scolaires.

Nous espérons que cet article vous aura apporté satisfaction. Nous vous encourageons à le partager sur les réseaux sociaux pour mieux faire connaître cette profession atypique. Nous vous souhaitons une bonne continuation.

5/5 - (2 votes)